Foot - Mercato - OM
Mercato - OM :

Ce ne serait plus qu'une question de temps avant que Cédric Bakambu ne rejoigne l'OM. Pour Antonio Salamanca, ancien recruteur à l'origine de son arrivée à Villarreal, le club marseillais réalise une belle opération.

La première partie de saison de l’OM a été constituée de hauts et de bas. En Europa League, l’aventure a pris fin prématurément, dès la phase de poules. Mais en championnat, le club marseillais est actuellement sur la dernière marche du podium et candidate pour une place en Ligue des champions la saison prochaine. Mais pour réussir une bonne fin de saison, Jorge Sampaoli compte sur l’arrivée de renforts cet hiver. « Il y a des corrections à faire. J’en parle au président et au propriétaire. Je leur dis aussi que ça fait très longtemps que le club n’a pas répondu aux attentes du peuple marseillais avec de nombreuses années sans titre. Donc je lie ses exigences populaires à mes demandes sur le marché des transferts. Le président a les mêmes intentions que moi, mais le budget ne dépend pas de moi. Il nous manque deux ou trois joueurs pour terminer cet effectif. On aimerait le faire en janvier, mais c’est lié au budget, si on peut c’est bien, sinon on fera avec les joueurs à disposition » avait confié l’entraîneur de l’OM en décembre. Actif lors du dernier mercato estival, Pablo Longoria serait en grandes discussions avec Sead Kolasinac (Arsenal) selon la Provence. L’autre dossier chaud est celui de Cédric Bakambu et semble bien avancé.

Bakambu, première recrue hivernale de l'OM ?

Libre depuis son départ du Beijing Guoan, Cédric Bakambu négocie depuis le mois de novembre avec Pablo Longoria. Comme indiqué par L’Equipe, le courant serait bien passé entre les deux hommes et un accord total serait sur le point d’être trouvé. Ancien international espoirs français, membre de la fameuse génération Antoine Griezmann, l’attaquant pourrait s’engager avec l’OM jusqu’en juin 2024 selon le quotidien sportif. Contacté par la Provence, les membres du club marseillais affichent un message prudent.« On travaille » glisse-t-on au sein de la Commanderie. Mais en coulisses, l’optimisme est de mise. Ce ne serait plus qu’une question de temps avant que Bakambu ne signe son contrat avec l’OM. L’attaquant congolais devrait être la première recrue hivernale de l’OM, qui semble avoir réalisé un joli coup.

« S'il est dans les mêmes conditions qu'il l'était à Villarreal, il peut faire très mal »

Ancien recruteur à l’origine de l’arrivée de Cédric Bakambu à Villarreal, Antonio Salamanca estime que le joueur pourrait vite s’imposer à l’OM notamment s’il retrouve vite le rythme de la compétition. « Avec sa fin de contrat, je pensais le voir partir au Qatar ou aux Emirats, car il avait la possibilité de continuer à toucher de gros salaires là-bas. S'il signe à l'OM, c'est une très bonne nouvelle et un beau challenge (…) Il a la vitesse et les déplacements qu'il faut au bon moment aux abords de la surface. Une fois qu'il est parti dans le dos des défenseurs, on ne le revoit plus. Mais il ne faut pas parler que de vitesse avec lui, car il a aussi cette capacité à marquer dans des situations très compliquées (…) Il faut évidemment voir comment il se situe physiquement, après cette période sans jouer et surtout toutes ces années passées en Chine, où le niveau est quand même inférieur à celui des grands championnats européens. On ne joue pas avec la même intensité là-bas. Mais, à trente ans, s'il s'est entretenu, il constitue un très joli coup pour des clubs comme l'OM, Lyon et d'autres équipes du haut de tableau de la Ligue 1. S'il est dans les mêmes conditions qu'il l'était à Villarreal, il peut faire très mal. Mais il faut aussi garder à l'esprit que la Ligue 1 est très exigeante au niveau physique » a-t-il confié dans un entretien au Phocéen. Formé à Sochaux, Bakambu pourrait vite entrer en concurrence avec Arkadiusz Milik.

Articles liés