Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : Messi, Fati... Un départ retentissant causé par le coronavirus ?

L'épidémie de coronavirus continue de frapper le monde entier, et les clubs n'échappent pas à cette crise sanitaire. Toute l'économie du football est bouleversée et certaines écuries sont davantage impactées, c'est notamment le cas du FC Barcelone qui pourrait être contraint de se séparer de l'une de ses stars pour ne pas sombrer. Explications.

Depuis plusieurs mois, les clubs sont contraints de s'adapter pour affronter la crise du coronavirus sur le plan économique. Au Real Madrid, on a notamment fait le choix de n'acheter aucun joueur cet été malgré les hautes ambitions de Zinedine Zidane pour renforcer son groupe. Le Français s'intéressait notamment à Kylian Mbappé, Eduardo Camavinga ou encore Houssem Aouar mais devra remettre ses plans à plus tard. Une première depuis 40 ans pour le Real Madrid, habitué à être l'un des acteurs majeurs du mercato. À l'inverse, le club madrilène a procédé à un large dégraissage de son effectif pour renflouer ses caisses et alléger sa masse salariale. Outre les départs de Gareth Bale et James Rodriguez, Florentino Pérez s'est séparé d'Achraf Hakimi, Sergio Reguilón et Oscar Rodriguez, des joueurs formés au club permettant aux Merengue d'en tirer bénéfice. De son côté, le FC Barcelone s'est également séparé de nombreux joueurs avec une stratégie différente. Hormis les ventes de Nelson Semedo (30M€), Carles Pérez (11M€) et Marc Cucurella (10M€), le club culé a laissé partir certains cadres (Suarez, Rakitic, Vidal, Rafinha) par une bouchée de pain afin de réduire sa masse salariale, mais cela ne suffira pas au Barça pour sortir de la zone rouge.

Le FC Barcelone plus que jamais dans le rouge

Alors que les finances du FC Barcelone étaient déjà problématiques par le passé, la crise du Covid-19 n'a rien arrangé. Le club a présenté il y a quelques jours la clôture des comptes de la saison 2019/20 avec une perte de 97M€ qui va s'accroître au terme de ce nouvel exercice 2020/21. Barcelone a gagné 192M€ de moins que ce que le conseil d'administration avait prévu dans son budget. Sur un revenu prévu de 1.047 milliard, il n'en a atteint que 855M€ soit une baisse de 18% sur ses prévisions. Selon les données présentées par le club, la dette en fin de saison dernière s'élève à 820M€, dont 420M€ auprès des banques. Cela signifie une augmentation de près de 50% par rapport à la saison précédente, alors qu'elle s'élevait à 554M€. Alors que les prévisions de recettes pour cette saison 2020/21 s'élevaient à 1.12 milliard, un chiffre d'affaires de 791M€ est désormais estimé en prenant en compte plusieurs scénarios optimistes, et notamment le retour de spectateurs au Camp Nou, ce qui reste loin d'être acquis aujourd'hui. Le Barça a donc décidé d'agir cet été en tentant de réduire sa masse salariale qui atteignait les 636M€, soit 80M€ du budget de l'écurie catalane en prenant en compte la baisse des revenus. Avec les départs de Luis Suarez (23.4M€ bruts par an) ou encore d'Ivan Rakitic (13.3M), le club l'a diminué de 42M€ mais cela ne sera pas suffisant avec la crise du coronavirus qui se prolonge.

Entre Messi et Fatu, un sacrifice pourrait être nécessaire

Josep Maria Bartomeu a donc deux alternatives pour limiter la casse comme l'explique El Confidencial : générer plus de revenus en vendant des joueurs ou se séparer d'éléments disposant de contrats faramineux. Si le président du FC Barcelone privilégie la première option, le seul joueur permettant d'apporter une réelle plus-value se nomme Ansu Fati. L'ailier de 17 ans, formé à la Masia, n'a rien coûté au Barça et permettrait donc de renflouer les caisses puisqu'il est estimé à 150M€. Le média ibérique explique que cela ne serait pas le même cas de figure avec les ventes d'Antoine Griezmann ou Ousmane Dembélé compte tenu de leur prix d'achat compris entre 120 et 140M€ et qui n'apporteraient donc aucune rentabilité. Le Barça estimerait que les plus-values par transferts doivent atteindre les 73M€ cette saison, et cela offre peu d'options à la direction. La deuxième possibilité s'offrant à Bartomeu est de laisser partir les joueurs aux émoluments colossaux, et Lionel Messi est le premier concerné. Avec un salaire brut de 70M€ par saison, l'Argentin fait exploser la masse salariale. Son départ soulagerait alors les finances du FC Barcelone, même si Josep Maria Bartomeu a montré cet été qu'il n'était pas prêt à laisser partir sa star malgré la situation actuelle. Face à la cure d'austérité qui s'impose au Barça, les Blaugrana pourraient être contraints de faire un choix cornélien dans les prochains mois pour limiter la casse. Reste à savoir lequel.

Articles liés