Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Claude Puel prépare déjà du lourd pour cet hiver !

En proie à des problèmes économiques, et alors que la vente du club semble être retardée, l'ASSE devrait toutefois se montrer active durant le mercato d'hiver. Si Claude Puel espère trois renforts, il faudra que les Verts se montrent malins sur le marché. Mais plusieurs pistes émergent déjà.

Roland Romeyer et Bernard Caïazzo ont longtemps espéré être en mesure de boucler la vente de l'AS Saint-Etienne avant le 31 décembre afin de permettre aux nouveaux propriétaires de profiter du mercato d'hiver pour mettre en place leur projet. Toutefois, les deux actionnaires ont refusé les offres de Jean-Michel Roussier et Olivier Markarian, tandis que trois projets sont encore en course, mais le processus de vente sera probablement encore un peu long. Par conséquent, l'ASSE devra se renforcer avec ses propres moyens actuels qui sont assez limités. Et pourtant, il est impératif pour les Verts de recruter cet hiver afin de rester compétitif dans la course au maintien, et surtout de compenser le départ à la CAN de plusieurs joueurs et non des moindres. Denis Bouanga (Gabon), Wahbi Khazri (Tunisie), Saïdou Sow (Guinée), Harold Moukoudi et Yvan Neyou (Cameroun), voire Madhi Camara, courtisé par la Gambie et Zaydou Youssouf, par les Comores, devraient participer au tournoi qui se déroulera du 9 janvier au 6 février. Dans cette optique, Claude Puel, qui souhaiterait voir débarquer trois renforts, reste toutefois conscient de la situation : « Vous connaissez la donne. Elle n'est pas fluctuante. Si on peut être actifs, ce sera sous forme de prêts. Si la DNCG nous a accordé du positif, ça récompense la bonne maîtrise de toutes les composantes du club qui travaillent pour assainir les comptes et avoir un projet vertueux pour l'ASSE. Ce n'est pas une récompense. Cela signifie juste qu'elle suit d'un œil bienveillant ce que l'on entreprend. »

Malgré ses problèmes économiques, l'ASSE va se renforcer

L'ASSE devra donc se tourner vers le marché des joueurs libres ainsi que celui des prêts gratuits en scrutant au sein des effectifs des grands clubs européens les joueurs dont le temps de jeu est peu important. Et il faudra faire mieux que cet été puisque seul Ignacio Ramirez a débarqué, sous la forme d'un prêt, dans les dernières secondes du mercato. Mais Claude Puel semble déjà bien lancé. En effet, le manager de l'ASSE a confirmé ces derniers jours en conférence de presse l'arrivée libre de Joris Gnagnon : « Joris (ndlr Gnagnon) vient pour avoir du temps de jeu, pour nous apporter sa qualité de défenseur et surtout dans une période où on sera sûrement amoindri par des absences vu la CAN. D’ici-là, il faut qu’il se rebâtisse un physique et petit à petit, redevienne compétitif. Voilà, c’est bien de l’avoir là, même s’il a eu des problèmes. Il a été pas mal impacté pendant des mois par le Covid et donc ça l’a beaucoup impacté et il faudra y aller très progressivement avec lui. » Sans club depuis la rupture de son contrat avec le Séville FC en septembre, Joris Gnagnon vient notamment compenser le départ à la CAN d'Harold Moukoudi.

Mais ce n'est pas tout. Le secteur offensif est également la priorité de Claude Puel en vue de cet hiver. Et pour cause, entre la blessure de Romain Hamouma, le départ de Wahbi Khazri à la CAN ainsi que les doutes sur le niveau d'Ignacio Ramirez, l'ASSE cherchera à recruter un attaquant. Selon les informations du Sun, confirmées par Football-London, les Verts tenteraient ainsi d'attirer Folarin Bolagun sous la forme d'un prêt. Peu utilisé à Arsenal où il est barré par la concurrence de Pierre-Emerick Aubameyang et Alexandre Lacazette, le jeune attaquant de 20 ans brille en Premier League 2, le championnat des réserves des clubs anglais. Avec 14 buts en 10 journées, Bolagun affole les compteurs et souhaite être prêté durant la seconde partie de saison afin d'avoir un temps de jeu important. Une opportunité que l'ASSE souhaite saisir, mais il faudra faire avec la concurrence de Middlesbrough, Millwall et Swansea. Quoi qu'il en soit, les Verts seront actifs durant le mois de janvier, et il faudra faire vite puisque la CAN débutera le 9 janvier. 

Articles liés