Accès direct au contenu

  1. 15h00 Mercato : Mandanda, Pogba… Ces fois où Deschamps s’est immiscé dans les transferts des Bleus
  2. 14h45 Mercato - OM : A peine parti, Mandanda reçoit un énorme message
  3. 14h35 Wimbledon : Rafael Nadal va jouer «le match le plus regardé de tous les temps»
  4. 14h30 Mercato : PSG, Barcelone, Chelsea… La décision est prise pour Cristiano Ronaldo, une offre bientôt dégainée ?
  5. 14h15 Transferts - OM : Longoria a dégainé une offre de 12M€ sur le mercato
Foot - Mercato - LOSC

EXCLU - LOSC : Olivier Létang toujours en sursis…

Comme indiqué par le10sport.com le 28 mai dernier, Olivier Létang est sur la sellette du côté du LOSC. Et après le départ de son entraîneur, Jocelyn Gourvennec, il reste toujours dans une situation compliquée. Si son départ n’est pas acté, l’ancien dirigeant du PSG reste en sursis et n’est pas certain de rester en poste la saison prochaine. Explication.

Depuis près de deux mois, la situation d’Olivier Létang est difficilement tenable. La relation entre le président du LOSC et ses actionnaires s’est considérablement refroidie. On reproche à l’ancien du PSG ses choix sportifs dans le recrutement, l’image écornée du club avec les dérives de Sylvain Armand (et d’Olivier Létang lui-même, sanctionné par la Ligue pour des comportements déplacés) et des ventes pas assez importantes. Comme nous l’avons écrit le 28 mai : « Ses choix et sa méthode se retrouvent de plus en plus contestés. Il y a quelques heures, Tuttomercatoweb a indiqué qu’il pourrait être débarqué cet été. Le 10 Sport est en mesure de confirme qu’il se trouve en effet dans une situation critique. Et que les actionnaires du club sont en pleine réflexion pour trouver la meilleure solution en vue de la prochaine saison ». Et les choses ne s’arrangent pas vraiment avec le temps.

Létang s’accroche, Barnaba prend place

Si Olivier Létang aurait pu être le premier fusible de l’été, les actionnaires lillois ont d’abord commencé par l’entraîneur. Jocelyn Gourvennec a été remercié (et se retrouve sur la short-list de Lorient, qui se sépare de Christophe Pélissier) et Paulo Fonseca arrive dans le Nord. Un dossier qu’Olivier Létang n’a pas piloté. En effet, depuis plusieurs semaines, il a vu ses prérogatives se réduire comme peau de chagrin. Et notamment depuis qu’Alessandro Barnaba prend de plus en plus d’ampleur dans l’écurie lilloise. Paulo Fonseca, c’est Barnaba, pas Létang. Et le technicien français sait qu’il doit accepter ces nouvelles conditions pour pouvoir préserver son poste. Avec un salaire annuel d’un million d’euros, on peut aisément comprendre pourquoi Olivier Létang s’accroche et accepte ces nouvelles conditions de travail. Pour autant, combien de temps pourra-t-il tenir ? C’est la grande question que se pose Merlyn Partners, le fonds qui gère le club lillois.

Létang sauvé par… le PSG ?

Attendu au tournant sur le mercato, Olivier Létang espère profiter des belles ventes au programme pour sauver sa tête. Comme révélé par le10sport.com, le pack Renato Sanches – Sven Botman est au cœur des préoccupations. Le Milan AC, géré par les mêmes financiers que le LOSC, pensait pouvoir profiter de ces liens en coulisses pour avoir affaire gagnée. Mais le PSG arrive… Comme révélé en exclusivité par nos soins, Renato Sanches est la cible des Parisiens, qui vont transmettre une offre de façon imminente. Et le dossier est à ce jour en faveur du club désormais géré par un certain Luis Campos. Lille devrait récupérer un peu plus de 20 millions d’euros pour Renato Sanches et espère bien plus pour Sven Botman, aussi courtisé par Paris ! Le dossier Milan Skriniar est prioritaire mais si Paris ne parvient pas à s’entendre avec l’Inter Milan, Sven Botman deviendra une alternative prioritaire. Deux transferts pour sauver le soldat Létang ? L’intéressé l’espère, lui qui a activement participé au projet du club présenté à la DNCG. Si son fauteuil est plus qu’instable, il existe une petite chance de le voir y rester.

Articles liés