Foot - PSG
PSG : Gianluigi Donnarumma crée la polémique en Italie

Les problèmes continuent pour Gianluigi Donnarumma, qui dans sa toute jeune carrière semble déjà être devenu un habitué des polémiques. Après une saison compliquée avec le PSG et l’Italie, le gardien défraie une nouvelle fois la chronique dans son pays, avec un évènement survenu en marge de la large défaite de sa sélection contre l’Allemagne (5-2), ce mardi.

Quel bilan tirer de la première saison de Gianluigi Donnarumma ? Arrivé l’été dernier avec l'étiquette de prodige mondial, le gardien italien a dû affronter une situation totalement nouvelle au Paris Saint-Germain. Son entraineur Mauricio Pochettino n’a en effet jamais véritable trancher entre lui et Keylor Navas, qui plus est sortait d’une excellente saison. Une parfaite alternance s’est donc installée, avec au final un tout petit avantage pour le Costaricien qui a aligné 26 présences toutes compétitions confondues contre 23. C’est pourtant bien lui qui devrait partir, puisque les 23 ans de Donnarumma sont un avantage non négligeable. Certains se demandent pourtant si c’est un bon choix, puisque l’Italien a commis des erreurs assez grossières ces derniers mois, inquiétant au passage toute la presse de son pays. On ne compte en effet plus les sous-entendus sur l’impact de la gestion de Pochettino et du PSG sur le déclin de Donnarumma... l'un des coupables désignés de la non-qualification de la Squadra Azzurra à la Coupe du monde 2022.

L’erreur de trop pour Donnarumma ?

Ce n’est pas ce qui s’est passé ce mardi soir, qui va arranger les choses. Face à l’Allemagne, le gardien du PSG a connu une soirée assez compliquée avec pas moins de cinq buts encaissés, notamment un dernier sur une erreur manifeste. Une erreur qui n’est pas sans rappeler celle commise lors du huitième de finale retour de Ligue des Champions face au Real Madrid et à Karim Benzema... même si ce lien fait par une journaliste de la Rai n’a pas du tout plu à Gianluigi Donnarumma ! « Pas la première fois que je fais une erreur ? Quand est-ce que j’ai fait une erreur ? Vous parlez du Real Madrid ? De la faute ? » a-t-il lancé, visiblement courroucé. « Si tu veux rejeter la faute sur moi, je prends mes responsabilités. En tant que capitaine je parle au nom de l’équipe et pas individuellement, parce que j'ai dit qu'on apprenait de nos erreurs et cela s'applique également à moi ». Une déclaration qui n’a pas manqué de lui attirer énormément de critiques, alors même que Donnarumma a réalisé quelques très beaux arrêts dans la rencontre.

« Donnarumma s'avère incapable de comprendre ses erreurs »

Comme souvent, la grande partie de cette histoire s’est passée sur les réseaux sociaux, où les réactions ont été nombreuses après les propos de Gianluigi Donnarumma et sa réaction à l’encontre de Tiziana Alla, la journaliste de la Rai en question. C’est notamment le cas de Sandro Piccini, qui a décidé de défendre sa collègue. « Donnarumma s'avère incapable de comprendre ses erreurs, une limite problématique pour un joueur de son niveau » a expliqué le journaliste de Prime Video Italia, via son compte Twitter. « Félicitations à Tiziana Alla, peu de collègues auraient posé cette question ». La principale intéressée lui a d’ailleurs répondu, toujours sur le réseau social, expliquant notamment ne pas avoir voulu « créer la polémique » avec une question « qu’il fallait poser ». Cet épisode vient s’ajouter à celui survenu le 11 juin dernier en Angleterre, lorsque le gardien du Paris Saint-Germain s’est quelque peu accroché avec un supposé supporter de son ancien club, l’AC Milan.

Articles liés