Accès direct au contenu

Foot - Barcelone

Barcelone - Polémique : L'énorme coup de gueule de Koeman après le Clasico !

Tout comme au match aller, c'est bel et bien le Real Madrid qui a fait tomber le FC Barcelone (2-1), emportant ainsi le second Clasico de la saison. Mais, plus que le résultat du match, c'est un fait de jeu qui a fait sortir de ses gonds un certain Ronald Koeman. 

Véritablement absents en première période, les joueurs du FC Barcelone ont encaissé deux buts en moins d'une demi-heure, le premier signé Karim Benzema, le second Toni Kroos. De quoi permettre au Real Madrid de prendre un avantage considérable, à la fois au niveau du score mais aussi mentalement. Car oui, les Barcelonais ont eu énormément de mal à rentrer dans le match. Il a fallu attendre l'heure de jeu pour que le jeune Oscar Mingueza réduise le score (2-1). Alors que le FC Barcelone n'a jamais vraiment eu l'occasion d'égaliser, tous les regards se sont par la suite tournés vers l'arbitre. Et pour cause, à la 84e minute, Martin Braithwaite s'est écroulé dans la surface après un contact avec Benjamin Mendy. De quoi faire naître une énième polémique autour de l'arbitrage vidéo, à laquelle Ronald Koeman a évidemment réagi. 

«Je ne demande qu'à l'arbitre de prendre les bonnes décisions. C'est un penalty pour Braithwaite»

« Si tout le monde a vu le match et que vous êtes Barcelonais, deux décisions arbitrales vous mettent dans tous vos états. Il est vrai qu'en première mi-temps nous n'étions pas bons, ni en attaque ni en défense. En seconde période, nous nous sommes améliorés, mais je ne demande qu'à l'arbitre de prendre les bonnes décisions. C'est un penalty pour Braithwaite. C'est très clair. Nous devons l'accepter et nous taire. J'ai déjà dit ce que je pense. Je ne veux pas dire que nous avons perdu à cause de l'arbitre, mais ça nous a affecté », a réagi Ronald Koeman en conférence de presse d'après-match, dans des propos rapportés par AS, s'attardant encore davantage sur l'absence d'utilisation de la VAR : « Le penalty est très clair. C'est impossible de tomber comme ça si on ne se fait pas prendre. Le juge de ligne était à dix mètres et n'a rien vu. Il n'y a pas de VAR. Je ne sais pas pourquoi il y a la VAR en Espagne, il y a le liner, quatre arbitres et la VAR. Je ne comprends toujours pas comment cela fonctionne en Espagne. »

Articles liés