Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Une pépite de Ligue 1 est bien partie pour échapper à Leonardo !

Pisté par le PSG, Rayan Aït-Nouri a l'embarras du choix pour son avenir. Malgré sa récente prolongation avec le SCO d'Angers, le latéral gauche devrait quitter son club durant l'été, et c'est bien en Angleterre qu'il pourrait poursuivre sa carrière.

Malgré la prolongation de Layvin Kurzawa, il pourrait y avoir du mouvement sur le flanc gauche de la défense du PSG durant le mercato estival. En effet, alors que son contrat prendra fin en juin 2021, Juan Bernat n'a toujours pas prolongé son bail avec Paris, et il y a danger puisque les deux premières saisons de l'Espagnol dans la capitale ont été remarquées en Europe. Ainsi, le FC Valence lorgnerait notamment sur le latéral gauche de 27 ans, de quoi inciter Leonardo à rester attentif sur le marché afin de pallier son possible départ. Il y a plusieurs mois, la piste Rayan Aït-Nouri avait notamment été évoquée, et alors que le jeune joueur d'Angers devrait changer de club cet été, le PSG aurait pris des renseignements sur lui auprès de son représentant, Jorge Mendes. Pas très étonnant lorsque l'on sait que Leonardo est proche de l'agent portugais comme vous l'a récemment révélé le 10 Sport.

Le PSG s'est renseigné, mais Rayan Aït-Nouri semble promis à l'Angleterre

Comme l'explique Foot Mercato ce jeudi, le PSG aurait pris des renseignements sur Rayan Aït-Nouri (19 ans) dans un « passé récent », tout comme l'AS Monaco ou Leicester. Le pépite du SCO d'Angers a la cote sur le marché puisque l'Atlético de Madrid, Crystal Palace et Wolverhampton seraient également sur le coup, mais deux mastodontes de Premier League tiendraient la corde pour le moment. D'après FM, Manchester United et Manchester City souhaiteraient s'attacher les services d'Aït-Nouri cet été et ont déjà approché le joueur et son club pour un transfert. L'international espoir français aurait déjà visité les installations de plusieurs écuries, dont celles des deux Manchester, mais aucune décision n'aurait encore été prise. Au sein du SCO, on considère néanmoins son départ comme acté pour cet été. Reste à voir qui remportera la mise.

Articles liés