Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Leonardo pourrait récupérer Bakayoko grâce à une star !

En quête de renforts dans l’entrejeu, le PSG et Leonardo ont notamment coché le nom de Tiémoué Bakayoko dans cette optique. Et il se pourrait que la volonté annoncée de Chelsea de recruter Kai Havertz bénéficie grandement au club de la capitale afin d’attirer le milieu français prêté à l’AS Monaco cette saison.

Pour son deuxième mercato estival depuis son retour au PSG, Leonardo a une nouvelle fois fait de l’entrejeu parisien l’un des secteurs à renforcer en priorité. Après avoir enregistré les arrivées d’Ander Herrera, d’Idrissa Gueye et de Pablo Sarabia l’été passé, le directeur sportif du club de la capitale souhaite encore une fois donner un coup de fraicheur à son entrejeu et a ainsi fait de Sergej Milinkovic-Savic sa grande priorité comme le10sport.com vous l’a révélé. Une offre de 60M€ a déjà été transmise à la Lazio et, bien que celle-ci ait été repoussée, les négociations vont se poursuivre dans ce dossier qui devrait se décanter une fois que la saison 2019/2020 de Serie A s’achèvera. Parallèlement au milieu de serbe de 25 ans, Leonardo travaille sur d’autres piste telles que Tiémoué Bakayoko ou encore Lorenzo Pellegrini, comme nous vous l’avons également annoncé. La volonté du PSG est de recruter non pas, mais deux joueurs au milieu de terrain au cours de la prochaine session estivale. Et il se pourrait que l’écurie francilienne ait prochainement une occasion à saisir avec l’international français appartenant à Chelsea.

Chelsea voudrait recruter Kai Havertz…

Comme l’explique The Express, les Blues ne sont toujours pas rassasiés dans leur projet de renouveler leur effectif. Après avoir enregistré les arrivées d’Hakim Ziyech et de Timo Werner, les dirigeants du club évoluant à Stamford Bridge auraient maintenant la ferme intention d’arracher la signature de Kai Havertz. Comme nous vous l’avons révélé, le milieu offensif de 21 ans évoluant au Bayer Leverkusen est dans le viseur du Real Madrid, où Zinedine Zidane souhaite ardemment sa venue. Les dirigeants madrilènes ont même déjà bougé leurs pions pour se positionner sur le dossier, alors que les pensionnaires de la BayArena ont dernièrement ouvert la porte à un départ de leur jeune prodige par la voix de leur directeur sportif Rudi Völler : « Il est encore l'un de nos joueurs. Nous avons nos idées, nous savons ce qu'il peut faire. J'espère personnellement qu'il restera un an de plus. Nous avons un accord : si une offre nous convient, il peut partir cet été », a-t-il expliqué à BILD. Chelsea serait donc conscient de cette situation et pourrait donc passer à l’action. Mais avant cela, le club londonien devra dégraisser son effectif et aurait décidé de mettre en vente six de ses joueurs. Et c’est là que Leonardo pourrait avoir une occasion à saisir.

… et aurait décidé de vendre Tiémoué Bakayoko pour financier en partie sa venue !

Marcos Alonso, Michy Batshuayi, Emerson Palmieri, Kenedy, Danny Drinkwater, mais aussi Tiémoué Bakayoko. Tels seraient les six éléments dont auraient décidé de se séparer les dirigeants de Chelsea afin d’avoir des liquidités leur permettant d’arracher la signature de Kai Havertz d’après The Express. Par conséquent, face à des Blues contraints de vendre pour recruter l’Allemand, le PSG pourrait avoir une fenêtre de tir idéale dans les prochaines semaines avec l’international français prêté à l’AS Monaco cette saison et qui est très apprécié par le directeur sportif parisiens. En effet, c’est lui qui l’avait fait venir en prêt à l’AC Milan du temps où il officiait chez les Rossoneri. Bis repetita au PSGKai Havertz pourrait en tout cas rendre indirectement un grand service à Leonardo avec le milieu défensif tricolore. Pour cela, il faudra néanmoins que les Parisiens parviennent à contrecarrer la grosse concurrence présente dans le dossier. Comme le10sport.com vous l’a effectivement révélé, Tiémoué Bakayoko ne manque pas de courtisants puisqu’il est dans les viseurs de l’AC Milan et de l’Olympique Lyonnais alors que Chelsea réclame pas moins de 35M€ pour le laisser partir. Affaire à suivre.

Articles liés