Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Leonardo est plus que jamais dans l’oeil du cyclone !

Alors qu’il doit composer avec un contexte économique des plus défavorables au cours de cette session estivale des transferts, Leonardo cristalliserait malgré tout les tensions au sein du PSG. Et pour cause, il semblerait que tout le monde ait quelque chose à reprocher à la gestion de l’Italo-brésilien.

Revenu au PSG à l’été 2019, Leonardo était parvenu à bien renforcer le club de la capitale l’été dernier en enregistrant notamment les arrivées de Keylor Navas et de Mauro Icardi, ce dernier ayant définitivement été acheté cet été contre environ 50 M€ hors bonus. Toutefois, le directeur sportif de l’écurie parisienne semble rencontrer bien plus de difficultés au cours de mercato estival à rallonge subissant de plein fouet l’impact de la pandémie de Covid-19. Cette dernière a profondément impacté le budget des écuries européennes, et le PSG n’est pas épargné dans la mesure où il ne peut pas dépenser autant d’argent qu’il le souhaite pour se renforcer. Seulement, il y a une différence entre composer dans un climat d’austérité financière et ne recruter personne. Et à désormais trois jours de la fin de ce mercato estival, la situation semble inquiéter au plus haut point Thomas Tuchel.

La gestion de Leonardo ouvertement critiquée par Thomas Tuchel… 

Il faut dire que mis à part la levée des options d’achat de Mauro Icardi et de Sergio Rico, respectivement arrivés en provenance de l’Inter et du Séville FC, le PSG n’a enregistré l’arrivée que de deux recrues, à savoir Alessandro Florenzi, prêté par l’AS Roma avec une option d’achat qui serait fixée à 9 M€, et celle d'Alexandre Letellier, arrivé en tant que troisième gardien. De quoi grandement agacer Thomas Tuchel, qui a répété à plusieurs reprises qu’il espérait des renforts au milieu, en défense centrale et en attaque. L’entraîneur allemand ne voit personne arriver à peu de temps de la clôture de cette session estivale, chose qui l’a conduit à sortir de ses gonds en conférence de presse ce jeudi en adressant un tacle à peine caché à la gestion de Leonardo et en affirmant que l’effectif du PSG s’était affaibli. « Oui c’est sûr, c’est la réalité. c’est absolument nécessaire de dire ça. Pour le moment, on n’a pas les mêmes qualités. (…) On a perdu des gars. Si ça reste comme ça, on peut pas parler ou demander la même chose avec une équipe réduite. On doit combattre avec des équipes très fortes sur le mercato. Le club sait bien quel joueur, quel profil on a besoin. Maintenant, on doit attendre », a lâché Thomas Tuchel. Au passage, l’ancien entraineur du Borussia Dortmund en a profité pour pointer du doigt le fait que trop de joueurs avaient quitté le PSG librement ces dernières années (Adrien Rabiot, Thiago Silva, Edinson Cavani, Thomas Meunier) et il s’est alors inquiété des situations contractuelles de Juan Bernat, d'Angel Di Maria et de Julian Draxler, dont les contrats expireront en juin 2021. En clair, c’est toute la gestion de Leonardo que Thomas Tuchel a fustigé ce jeudi, l’entraîneur des champions en titre de Ligue 1 semblant particulièrement déçu par la tournure du mercato estival alors qu’il espère des arrivées.

… et elle le serait aussi par certaines personnes au sein du PSG !

Cependant, il se pourrait que Thomas Tuchel ne soit pas l’unique personne dubitative au sein du PSG au sujet de Leonardo. Et pour cause, à en croire les informations publiées par L’Equipe ce vendredi, les prises de position publies de l’Italo-brésilien commenceraient à lasser en interne. Précisément, l’ancien dirigeant de l’AC Milan ferait son possible pour brosser le vestiaire dans le sens du poil, et ce depuis son altercation en février dernier avec Keylor Navas après la soirée d’anniversaire d’Edinson Cavani, d’Angel Di Maria et de Mauro Icardi deux jours après la défaite 2-1 concédée à Dortmund en huitième de finale aller de Ligue des Champions. Comme le note le quotidien sportif, Leonardo en est allé au point de quasiment absoudre les joueurs du PSG de leur attitude face à l’OM, préférant alors fustiger l’arbitrage. Problème ? Ce discours du directeur sportif parisien ne passerait pas auprès de certains joueurs, qui se montreraient très critiques à l’égard du comportement de leurs coéquipiers. Quand bien même l’arbitrage ne serait pas à la hauteur, un joueur parisien aurait expliqué que le groupe « doit pourtant être capable de jouer [son] football et être au-dessus de ça ». Plus largement, plusieurs personnes au sein du club de la capitale s’agaceraient du discours de victimisation de Leonardo, qui explique fréquemment que le PSG subit les événements. Une Ligue des Champions perdue parce que la France n’encourage pas Paris, un calendrier de reprise de la Ligue 1 critiqué face aux nombre de joueurs contaminés par le Covid-19 dans l’effectif après leurs vacances, l’arbitrage… Toutes ces prises de position plaçant le PSG en victime crisperaient, et ce dans un contexte où les salariés du club assisteraient en interne à une vraie lutte entre Leonardo et Thomas Tuchel ces dernières semaines. En clair, tout indique que le patron du secteur sportif du PSG concentre de nombreuses critiques, aussi bien publiquement de la part de son entraîneur qu’en coulisses de la part de certains joueurs. Reste maintenant à savoir s’il parviendra à rassurer tout le monde en enregistrant enfin les arrivées d’un ou de deux joueurs d’ici lundi prochain, chose qui pourrait éventuellement contribuer à calmer cette tempête.

Articles liés