Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Mourad Boudjellal dézingue Ajroudi et ses associés !

Coup de tonnerre pour le rachat de l’OM. Ce vendredi, Mourad Boudjellal a annoncé qu’il se désolidarisait du projet de Mohamed Ayachi Ajroudi. L’occasion pour lui de s’en prendre à son ancien partenaire.

Toujours décidé à racheter l’OM à Frank McCourt, Mohamed Ayachi Ajroudi va désormais devoir faire sans Mourad Boudjellal. C’était pourtant lui qui était sorti du silence en premier, pilotant alors ce projet colossal. Mais c’est maintenant de l’histoire ancienne pour l’ancien patron du RCT. En effet, ce vendredi, dans un entretien accordé à RMC, Boudjellal a annoncé qu’il était désormais en retrait de cette opération : « Je me désolidarise complètement de cette façon et cette manière de communiquer. Quoi que cela puisse me coûter, même si demain cela se passe, cela se fera sans moi et ce n’est vraiment pas grave ». Boudjellal ne veut donc plus être associé à Ajroudi, dont il apprécie très peu les méthodes…

« Ce sont des gens qui ne connaissent rien du tout au monde du sport »

En effet, dans la suite de son interview, Mourad Boudjellal s’en est pris à Mohamed Ayachi Ajroudi et les associés de ce dernier. Celui qui aurait très bien pu être le futur président de l’OM a ainsi lâché : « Ce sont des gens qui ne connaissent rien du tout au monde du sport et qui passent complètement à côté. Ils ont sûrement fait de belles choses à côté. La banque Wingate je ne la connaissais pas mais là c’est plutôt la banque Watergate. C’est en train de tout foutre en l’air. C’est vraiment dommage. Si Monsieur Ajroudi a décidé de travailler avec ces gens-là et continue, cela sera sans moi. McCourt ? je trouve qu’il est gentil. Sans faire de secrets, je pense qu’il pourrait taper un petit peu. Monsieur McCourt est gentil. Je serais à sa place, je répondrais à ce genre de communiqués de façon beaucoup plus virulente. Pour qui se prennent-ils à parler comme cela aux gens depuis un mois? Je ne suis pas du tout en phase avec ces gens, je ne les connais pas. Le projet, tel qu’il est parti et vue la forme qu’il prend aujourd’hui, je m’en désolidarise totalement. Cela n’a rien à voir avec moi. Depuis un mois, je découvre les choses dans la presse et je ne dis rien. On m’a demandé de ne plus parler parce que ces gens-là sont capables. Mais apparemment ils ont pris l’ascendant sur Monsieur Ajroudi et c’est bien dommage. Ce n’est pas comme ça qu’ils réussiront à faire quelque chose avec Franck McCourt. Je pense même qu’ils sont contre-productifs. Tant qu’ils seront là, Franck McCourt ne parlera pas ».

Articles liés