Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Longoria doit encore se méfier pour Milik !

Le dossier Arkadiusz Milik ne semble pas encore totalement bouclé pour l’Olympique de Marseille. Deux détails pourraient venir remettre en cause ce dossier...

André Villas-Boas pourrait bientôt compter sur un nouvel attaquant. De plus en plus de sources annoncent en effet un Arkadiusz Milik toujours plus proche de l’Olympique de Marseille. Totalement isolé au Napoli, où il ne joue plus depuis le début de la saison, le Polonais pourrait être prêté à l’OM et ainsi retrouver le terrain. C’est d’ailleurs ce point précis qui aurait fait pencher la balance en faveur de Pablo Longoria et l’OM, alors que des clubs comme la Juventus ou l’Inter semblaient avoir les faveurs de Milik. Avec l’Euro en ligne de mire, l’attaquant souhaite en effet revenir dans les petits papiers du sélectionneur polonais le plus rapidement possible. Mais tout récemment, Villas-Boas a surpris tout le monde avec une sortie pessimiste concernant ce dossier. « Milik, peut-être dans les prochains jours… Je ne sais pas si on peut le faire dans les prochains jours, c'est un dossier compliqué » a déclaré le coach de l’OM, en conférence de presse. « Sinon on continue à travailler les autres dossiers, mais comme je vous l’ai dit, ça peut durer jusqu'à la fin du mercato ». Surprenant vu les dernières indiscrétions sur le sujet, que RMC Sport annonce proche d’un dénouement

Une clause anti-Serie A qui ne plaît pas du tout à Milik 

Pourtant, les inquiétudes d’André Villas-Boas semblent fondées. Ce mardi, Tuttosport annonce que le président Aurelio De Laurentiis souhaite insérer une clause assez particulière pour Arkadiusz Milik. Cette clause empêcherait l’attaquant de retourner en Serie A pour un nombre précis d’années et semble essentielle pour le président du Napoli. Il ne faut en effet pas oublier que l’été dernier, De Laurentiis a décidé de mettre de côté Milik, car il le soupçonnait de ne pas vouloir prolonger à cause d’un accord trouvé en cachette avec la Juventus. Justement, Tuttosport assure que Milik serait totalement contre cette clause et refuserait actuellement de signer l’accord. Il penserait en effet toujours pouvoir rebondir à la Juventus ou à l’Inter, après un passage à l’OM. Il Corriere dello Sport laisse entendre que De Laurentiis pourrait finalement mettre de côté cette clause anti-Serie A, mais pour le moment elle représenterait toujours un danger pour l’OM

Entre le Napoli et Milik, c’est toujours glacial 

Cette clause n’est pas la seule chose à compliquer le dossier Arkadiusz Milik. Il ne faut en effet pas oublier que l’attaquant a attaqué en justice le Napoli, qui à son tour a riposté. Le premier reprocherait à son club des impayés datant d’octobre dernier, tandis que les dirigeants napolitains ont attaqué Milik pour « insubordination » ainsi que pour des litiges sur les droits d’image. Or, pour signer à l’Olympique de Marseille cet hiver, Milik doit d'abord prolonger avec le Napoli. Cela semble même être la condition primordiale pour que l’opération ait une issue favorable et, d’après les informations de Nicolo Schira, ce serait un réel problème. Alors que tout serait bouclé du côté de l’OM, pour un coup d’un total de 13M€, les tensions entre Milik et le Napoli seraient toujours vives. Tuttosport confirme cette version, en expliquant que les deux parties s’ignoreraient carrément, depuis plusieurs mois. 

Articles liés