Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Frank McCourt prépare du lourd !

Les plans semblent avoir évolué pour le mercato de l'Olympique de Marseille. Contraint de vendre avant de se renforcer, le club phocéen pourrait finalement avoir une enveloppe plus importante pour recruter un attaquant et repousser son opération dégraissage. Pour le plus grand bonheur d'André Villas-Boas.

Lorsque le mercato a ouvert ses portes, les ambitions de l'OM étaient claires. Dans un premier temps, André Villas-Boas a ciblé quatre postes à renforcer en priorité. L'entraîneur de l'OM a ainsi rapidement réclamé un défenseur central, un latéral gauche, un milieu de terrain à vocation défensive et un attaquant. Et alors que le mercato est encore ouvert pendant un mois, le club phocéen a déjà déniché trois renforts sur quatre. Le tout pour 0€ puisque Pape Gueye et Yuto Nagatomo sont arrivés libres tandis que Leonardo Balerdi a été prêté par le Borussia Dortmund. Un recrutement low-cost censé appuyer le dossier important de l'été qui concernait surtout les ventes. Le fair-play financier a effectivement épinglé les Marseillais le 19 juin dernier, poussant l'OM à équilibrer ses comptes. Mais alors que plusieurs joueurs sont annoncés sur le départ, personne n'a été vendu. Et sans vente, difficile d'envisager l'OM investir sur le dernier poste attendu par André Villas-Boas, à savoir un attaquant.

Un budget revu à la hausse pour l'attaquant de l'OM

C'est du moins ce que l'on pensait jusque-là. En effet, Pablo Longoria assurait récemment que l'OM était disposé à investir sur le marché pour recruter un attaquant. « On a bien parlé pour l'attaquant. Nous sommes ouverts à faire un investissement. Sur la question des ventes, l'économie des clubs, c’est comme l'économie familiales. On doit gérer notre budget », confiait ainsi le directeur du football marseillais. Mais avec quels moyens ? Ces derniers jours, La Provence assurait qu'un investissement compris entre 5 et 6M€ était envisagé, mais L'Equipe gonfle ce budget et évoque une enveloppe allant jusqu'à 10M€. Une somme qui ne permet pas d'attirer un buteur confirmé mais laisse en revanche la possibilité à André Villas-Boas d'attirer un jeune attaquant prometteur avec lequel il sera possible de réaliser une jolie plus-value.

Aucune obligation de vendre... grâce à Payet et Mandanda ?

Mais la grande nouveauté du mercato de l'Olympique de Marseille concerne les ventes. Alors que 60M€ étaient attendus grâce au dégraissage, Frank McCourt serait disposé à lâcher du lest. L'OM ne doit « pas forcément vendre avant d'acheter, si l'opportunité sportive est excellente et le risque financier calculé », confie même une source en interne à L'Equipe. Il faut dire qu'en prolongeant les contrats de Dimitri Payet et Steve Mandanda, le club phocéen a réussi à alléger sa masse salariale, les deux joueurs ayant consenti d'importants efforts sur leurs revenus. Par conséquent, le propriétaire américain de l'OM aurait accepté de repousser la deadline concernant la vente jusqu'au mercato d'hiver, voire le 30 juin 2021 alors que jusque-là, les ventes étaient une véritables obsessions pour Frank McCourt. Et alors qu'aucun joueur n'est parti jusque-là, à l'exception d'Isaac Lihadji et Grégory Sertic qui étaient en fin de contrat, le club phocéen pourrait donc conserver son effectif intact d'ici le 5 octobre. Une excellente nouvelle pour André Villas-Boas qui n'a jamais caché sa volonté de garder ses meilleurs joueurs tout en attirant quelques renforts. Et jusque-là, c'est exactement ce qui arrive. Un plan sans accroc pour le moment, mais une liste d'indésirables, sur laquelle figurent Kostas Mitroglou, Christopher Rocchia, Valère Germain, Maxime Lopez et Kevin Strootman, a été dressée. Si ces joueurs partent et qu'un attaquant arrive, André Villas-Boas aura obtenu gain de cause avec un mercato qui friserait la perfection compte tenu du contexte actuel. 

Articles liés