Foot - Mercato - OM
Mercato - OM : Agacé, McCourt a mis un coup de pression à Longoria
Jules Kutos-Bertin

Après avoir permis à Pablo Longoria de réaliser un mercato remarquable l’été dernier, Frank McCourt a revu sa position cet été. Vu l’argent empoché par l’OM grâce aux divers accords mais surtout à la qualification en Ligue des Champions, le propriétaire américain a refusé catégoriquement de remettre la main à la poche.

L’été de l’OM tourne au vinaigre. Après une saison très réussie, Jorge Sampaoli a décidé de quitter le club, mécontent du début de mercato réalisé par son club. Igor Tudor l’a remplacé directement, un choix étonnant qui pose question vu la préparation réalisée par l’OM. Côté mercato, Pablo Longoria a mis du temps à mettre la machine en route. A l’heure actuelle, sept joueurs sont arrivés à Marseille : Isaak Touré, Chancel Mbemba, Samuel Gigot, Jonathan Clauss, Ruben Blanco, Luis Suarez et Nuno Tavares. Suffisant pour atteindre les objectifs fixés par le club, surtout en Ligue des Champions ? Ce n’est pas gagné.

« C'est un marché particulier »

Du côté des supporters, cela gronde de plus en plus. Sans trembler, Pablo Longoria a répondu aux questions des fans de l’OM : « Je ne peux pas envoyer des messages, ce n'est pas mon rôle. C'est un marché particulier, il faut être patient et avoir de bons moments. Avec différents joueurs, on a attendu et on a pu boucler les prix qu'on voulait. C'était important de donner à notre coach la possibilité de travailler avec un plus grand nombre de joueurs. Le mercato, c'est comme ça. Avec la société, avec les médias, on s'attend tous les jours à des nouvelles ». En clair, l’attente est la clé pour l’OM

Frank McCourt ne veut pas remettre d’argent

Même sans en parler directement, Pablo Longoria sait qu’il a la pression. Au-dessus de lui, Frank McCourt continue de lui mettre la pression. D’après les informations du journal L’Equipe, le propriétaire de l’OM ne voulait pas remettre d’argent cet été. Avec la qualification en Ligue des Champions, les droits télés et aussi l’accord CVC, le milliardaire américain estime qu’il n’avait pas besoin de remettre la main à la poche. Ses bras droits, Jeff Ingram et Barry Cohen, l’auraient notamment rappelé à Pablo Longoria lorsqu’il s’est déplacé à Boston au début du mois de juin. 

Pablo Longoria fait avec ce qu’il a 

Avec les options d’achat de Pau Lopez, Cengiz Under et Mattéo Guendouzi qui ont été levées cet été, Pablo Longoria savait bien que la marge de manœuvre serait légère. Une fois de plus, le président de l’OM a misé sur des joueurs libres, en témoigne l’arrivée attendue d’Alexis Sanchez qui est en passe de résilier son contrat avec l’Inter Milan. En revanche, du côté de Frank McCourt, l’idée de remettre de l’argent semble lointaine…

Articles liés