Foot - Mercato - PSG
Campos partagé entre le PSG et le Celta, une annonce est lâchée

Luis Campos multiplie les missions. En effet, si le Portugais a été nommé conseiller sportif du PSG durant l’été, avant cela, il s’était également engagé avec le Celta Vigo pour les mêmes missions. Le voilà donc désormais partagé entre la France et l’Espagne. Une tâche compliquée pour Luis Campos ? En Galice, Carlos Mourino, président du Celta, a fait le point sur la question. 

Pour lancer son tout nouveau projet, le PSG a donc décidé de faire confiance à Luis Campos. Passé par le LOSC ou encore l’AS Monaco, le Portugais a ainsi retrouvé un nouveau défi en Ligue 1. Leonardo remercié, Campos est arrivé à la tête du sportif du club de la capitale, en tant que conseiller sportif. C’est ainsi lui qui était en charge du dernier mercato estival au PSG. Mais cet été, Luis Campos n’avait pas que les affaires parisiennes à gérer. En effet, en plus, le Portugais est également un employé du Celta Vigo, où il officie en tant que conseiller externe. Et c’est donc lui aussi qui était en charge du recrutement au sein du club galicien. 

« Maintenant, il va pouvoir se projeter plus facilement »

Voilà donc désormais Luis Campos partagé entre le Celta Vigo et le PSG. Forcément, le Portugais va accorder plus d’attention au club de la capitale étant donné l’ampleur du projet. Pour autant, il ne va pas oublier le club espagnol. D’ailleurs, le président du Celta Vigo compte sur Luis Campos bien qu’il travaille aussi pour le PSG. En effet pour AS, Carlos Mourino a confié : « Campos a-t-il encore du temps pour le Celta ? Je crois que oui. Son travail a été très compliqué durant ces trois mois, car c’est très difficile de former deux équipes en si peu de temps, mais je pense que maintenant, il va pouvoir se projeter plus facilement. Il dit toujours qu’il n’est pas un secrétaire technique, mais plutôt un architecte d’équipes ».

« Il peut faire un travail précieux »

« Il dit que pour assembler son puzzle, il doit entrer dans le coeur du club, savoir comment les supporters pensent, quel style de jeu les supporters aiment, ce que veut l’entraîneur. Il s’implique dans tout et ensuite, il conçoit. Cette année, il n’avait pas cette expérience, mais maintenant, il a toute une année pour planifier. Il peut faire un travail précieux », a ensuite ajouté le président du Celta Vigo

Articles liés