Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : Koeman, Arteta... Le Barça tape du poing sur la table !

Alors que le flou règne autour de l’avenir de Ronald Koeman au FC Barcelone avec les élections présidentielles qui approchent, le nom de Mikel Arteta circule depuis dimanche soir. Mais Joan Laporta ne compte pas rapatrier l’ancien joueur du Barça selon celui qui pourrait devenir son vice-président, Rafael Yuste. 

Et si Ronald Koeman était contraint de céder sa place d’entraîneur à terme du FC Barcelone ? Sous contrat jusqu’en juin 2022, le technicien néerlandais ne fait pas vraiment l’unanimité du côté du club catalan et en particulier chez Victor Font, candidat aux présidentielles, qui ne s’est pas caché qu’il nommerait Xavi Hernandez à la tête de l’équipe première s’il était élu. Toni Freixa et Joan Laporta sont les deux autres candidats aux élections. Pour Laporta, qui a déjà eu un mandat de président de 2003 à 2010, la question sur l’avenir de Ronald Koeman ne se poserait même pas, en atteste sa récente déclaration. « Koeman a un contrat en cours et nous soutiendrons notre entraîneur et l’effectif actuel ». Cependant, en coulisse, la donne serait bien différente. 90min révélait vendredi que le profil de Brendan Rodgers intéresserait les différents candidats aux présidentielles, d’une part en raison de son travail à Leicester City et d’une autre pour sa maîtrise de l’espagnol. Néanmoins, une autre menace en provenance de Premier League planerait au-dessus de la tête de Ronald Koeman. En effet, comme Gerard Romero, journaliste de la RAC1 l’a confié dimanche soir, Joan Laporta penserait à Mikel Arteta s’il était élu président en cas de séparation avec Ronald Koeman lors des prochains mois. Cependant, cette rumeur serait totalement infondée.

Aucun contact, aucun intérêt pour Mikel Arteta

C’est du moins ce que Goal Espagne via son journaliste Ruben Uria, a assuré en soulignant que l’entraîneur d’Arsenal ne serait pas une réelle option pour Joan Laporta ou pour les deux autres candidats à la présidence du FC Barcelone. Aucun contact n’aurait eu lieu entre le club blaugrana et l’ancien milieu de terrain du Barça. Et cette tendance a été confirmée par Chris Wheatley, journaliste qui couvre l’actualité d’Arsenal. Sur son compte Twitter, il a validé l’information de Goal en ajoutant qu’il n’y aurait en plus d’aucune approche concrète, aucune once d’intérêt grandissant pour Mikel Arteta, pleinement concerné par son travail à Arsenal. Et de toute manière, le clan Laporta ne semble clairement pas avoir ôté sa confiance placée en Ronald Koeman. 

« Je peux catégoriquement nier pour Mikel Arteta »

C’est en effet le message que Rafael Yuste a fait passer sur les ondes de l’Esports COPE ce lundi après-midi. Témoignant des rumeurs grandissantes liant Mikel Arteta au candidat à la présidence, celui deviendra vice-président du FC Barcelone a mis les choses au clair concernant ledit intérêt formulé pour l’entraîneur d’Arsenal. « Je peux catégoriquement nier pour Mikel Arteta. Je sais que c’est un grand coach, même l’ami de Pep (ndlr Guardiola), mais nous n’avons pas discuté avec lui ». Le ton est donc donné dans cette opération. Reste à savoir désormais si Ronald Koeman restera en place en cas d’éventuelle élection de Joan Laporta

Articles liés