Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Une issue inattendue pour le feuilleton Ruffier ?

Sous contrat jusqu'en juin 2021, Stéphane Ruffier ne devrait plus porter les couleurs de l'AS Saint-Etienne... tout en honorant la dernière année de son bail. Et pour cause, le portier des Verts est en conflit ouvert avec sa direction et ne compte faire aucun cadeau à l'ASSE. Malgré tout, un départ vers un autre club de Ligue 1 n'est pas à exclure.

Depuis le 23 février dernier, rien ne va plus entre Stéphane Ruffier et l'AS Saint-Etienne. Et pour cause, mécontent des récentes prestations de son portier, notamment de son jeu au pied, Claude Puel décide de le faire souffler temporairement et le laisse sur le banc lors de la réception de Reims, au profit de Jessy Moulin, l'éternel doublure. Toutefois, l'ancien Monégasque au caractère bien trempé n'a pas du tout accepté cette décision et n'a pas manqué de le faire savoir. En effet, dans la foulée, Stéphane Ruffier et son entourage, en particulier son agent, n'ont pas manqué de réagir avec virulence pointant clairement du doigt les choix de Claude Puel et critiquant la gestion de la direction. A partir de là, la rupture entre les deux parties étaient consommées, mais c'est allé encore plus ces derniers jours. Mis à pied à titre conservatoire à cause d'un retard à l'entraînement, Stéphane Ruffier s'est vu refuser l'accès à l'Etrat mercredi soir par un huissier de justice. Le Basque doit ainsi être reçu par sa direction le 22 juillet.

Pas de rupture à l'amiable

Cette situation a bien évidemment une influence très importante sur l'avenir du gardien de but de 33 ans dont le contrat à l'ASSE court jusqu'en juin 2021. Selon les informations de L'Equipe, les Verts profiteront de leur futur entretien avec Stéphane Ruffier pour négocier une rupture à l'amiable, permettant ainsi au club d'économiser sa dernière année de contrat et les 2,8M€ brut annuels que touche l'ancien Monégasque. Cependant, le portier stéphanois ne fera aucun cadeau à sa direction et ne lâchera pas un centime, comme le10sport.com vous le dévoilait récemment. Autrement dit, il refusera de résilier son bail à l'amiable, bien conscient que cela ferait bien les affaires de l'ASSE qui cherche à réaliser d'importantes économies. L'autre option serait un licenciement pour faute grave. Mais ce ne serait pas une décision sans conséquence puisque que cela pourrait bien engendrer des poursuites judiciaires.

Costil et Gasset pourrait tout changer

Quelles sont alors les options pour Stéphane Ruffier ? A un an de la fin de son contrat, il intéresse plusieurs clubs en Ligue 1 mais son salaire pose problème. Comme révélé par le10sport.com, Montpellier a ainsi été refroidi par les exigences de l'ancien Monégasque. Toutefois, le MHSC est toujours en quête d'un portier après avoir échoué à convaincre Geronimo Rulli de rester après son prêt d'un an en provenance de la Real Sociedad. Et d'après les informations de L'Equipe, Benoit Costil, qui a réclamé un bon de sortie compte tenu de la situation à Bordeaux, pourrait bien accepter de revoir ses exigences salariales à la baisse afin de pouvoir rebondir à Montpellier. Quel lien avec Stéphane Ruffier ? C'est très simple : Jean-Louis Gasset. L'ancien entraîneur de l'ASSE est effectivement pressenti pour succéder à Paulo Sousa sur le banc des Girondins et pourrait donc attirer Ruffier dans ses valises pour remplacer Costil. Autrement dit, alors que tout laissait à penser que le Basque honorerait sa dernière année de contrat à l'ASSE, quitte à vivre une saison blanche, Jean-Louis Gasset pourrait tout relancer dans ce dossier.

Articles liés