Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Les vérités de Caïazzo sur l’échec Mostafa Mohamed !

Avant de se tourner vers Anthony Modeste, l’ASSE a longtemps fait le forcing pour Mostafa Mohamed. Cela ne s’est finalement pas concrétisé et Bernard Caïazzo est revenu sur cet échec. 

Ça y est, Claude Puel a enfin l’attaquant qu’il recherchait tant à l’ASSE. Dans les dernières heures du mercato hivernal, c’est Anthony Modeste qui a été prêté chez les Verts par Cologne. Toutefois, le Français était loin d’être le premier choix. En effet, durant tout le mois de janvier, l’ASSE a fait le forcing pour Mostafa Mohamed. L’Egyptien, alors à Zamalek, était le premier choix de Puel, mais au fil des semaines, les négociations se sont compliquées et les relations entre les deux clubs se sont tendues. Au final, c’est Galatasaray qui a raflé la mise avec Mostafa Mohamed. Un échec qu’on ne comprend pas forcément à l’ASSE comme l’a fait savoir Bernard Caïazzo.

« Etrange et surprenant »

« C'est étrange et surprenant. Nous avons proposé 5 millions de dollars cash. Tout le monde souffre de la crise financière, comment Zamalek a accepté 2 millions de dollars alors que nous avons fait une offre de 5 millions de dollars ? Et soyons honnêtes, Galatasaray ne paye pas rapidement et avec souplesse. Pour négocier un contrat avec Mustafa Mohamed, ils ont vendu un joueur et ils veulent en vendre un autre, l'Algérien Sofiane Feghouli. Mostafa Mohamed est un grand joueur. S'il était resté à Zamalek jusqu'à la fin de saison, alors tous les clubs se seraient précipités pour l'acheter. Tout le monde le regardera lors des Jeux Olympiques, c'est pour ça qu'on a insisté pour le faire venir au mercato d'hiver, il voulait rejoindre Saint-Etienne », a lâché Bernard Caïazzo pour El Captain

Articles liés