Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Claude Puel lâche ses vérités dans le dossier Fofana !

Présent en conférence de presse avant le déplacement à Lens samedi, Claude Puel n'a pas manqué d'évoquer la départ de Wesley Fofana. Après s'être opposé à cette vente, l'entraîneur de l'ASSE a fini par céder. Il explique ce retournement de situation, grandement influencé par la crise.

C'est désormais officiel, Wesley Fofana s'est engagé pour cinq ans avec Leicester. Les Foxes auraient déboursé près de 40M€, bonus compris, pour s'offrir le défenseur central de 19 ans. Et pourtant, l'AS Saint-Etienne a tout fait pour retarder l'échéance, refusant quatre offres, avant de céder face à l'insistance de Leicester qui a donc revu sa proposition à la hausse ces derniers jours. De son côté, Wesley Fofana a affiché publiquement sa volonté de rejoindre les Foxes où il a signé un juteux contrat de cinq ans. A l'occasion de son passage en conférence de presse, Claude Puel a livré ses vérités sur ce dossier qui aura animé l'été de l'ASSE.

Puel se satisfait d'avoir prolongé Fofana

L'entraîneur des Verts a ainsi expliqué à quoi était dû son retournement de situation dans ce dossier : « Wesley, je m'opposais à ce qu'il parte, car je considérais qu'il n'était pas prêt, et qu'il était très important pour nous. Il aurait été difficile à remplacer. Le départ de Wesley va permettre de pérenniser le club et de ne pas engager d'autres dépenses. Il y a une politique précédente au club qui a impacté le fonctionnement économique de notre club, pour son futur à court et moyen terme, il faut suivre le projet mis en place depuis octobre. » Mais surtout, Claude Puel tient à souligner la belle gestion des l'ASSE qui a prolongé Wesley Fofana jusqu'en 2024 au mois d'avril, ce qui a permis de le vendre au meilleur prix : « De se battre pour le garder et le prolonger aura permis de bien le vendre, s'il n'avait pas prolongé, il serait parti pour quasiment rien. »

«Entre pérenniser le club et ses salariés et garder Wesley, il n'y a aucun débat»

Relancé sur le départ de Wesley Fofana, Claude Puel assure que refuser une telle offre aurait mis en danger l'ASSE dont la santé financière est compliquée : « La question, ce n'est pas de savoir si le club ne pouvait pas dire non, il n'y a même pas de débat. Entre pérenniser le club et ses salariés et garder Wesley, il n'y a aucun débat. Le club a fait des investissements avec des budgets conséquents, il faut rembourser beaucoup de choses et se remettre au niveau des possibilités du club. Je n'ai pas à juger ce qui a été fait avant moi, mais le constat est le suivant, c'est un gros challenge, il est important de l'expliquer, que tout le monde soit au courant, pour soutenir ses jeunes, être patient et les encourager. » Autrement dit, d'un point de vue économique, les Verts étaient bien dans l'incapacité de refuser une telle offre, mais ont fait monter les enchères jusqu'au dernier moment.

Articles liés