Foot - PSG
Qatar, Mbappé... Après ses menaces, Javier Tebas passe à l'attaque

Président de LaLiga, Javier Tebas a déjà annoncé qu’il comptait porter plainte contre le PSG après la prolongation de Kylian Mbappé. Ce lundi, le patron du football espagnol en a rajouté une couche et ne compte pas lâcher l’écurie parisienne. Celui-ci devrait en effet passer à l’action cette semaine.

En Espagne, la pilule a encore du mal à passer. Alors qu’il semblait promis au Real Madrid, Kylian Mbappé a finalement prolongé son contrat avec le PSG jusqu’en juin 2025. Un revers majeur pour Florentino Pérez, mais pas seulement. Président de LaLiga, Javier Tebas multiplie les déclarations assassines envers le PSG pour protester contre la prolongation de Kylian Mbappé. « Il est impossible que le PSG ait pu boucler l’opération Mbappé avec le règlement actuel du fair-play financier, a-t-il notamment déclaré après l'annonce de la prolongation de l'attaquant. Nous n'allons pas seulement nous en tenir à l'UEFA. Nous irons devant les justices française et suisse. Ça suffit. Il faut arrêter cela. C'est l'une des choses dont le Real Madrid s’est plaint. Ils ont raison et nous allons les soutenir pour le bien du football européen. ». Selon lui, le nouveau contrat du Bondynois fausse l’équité sportive, pointant du doigt l’argent investi par le Qatar. Ce lundi, Javier Tebas assistait à une réunion avec l'Association de la presse sportive de Valladolid, l’occasion pour le patron du football espagnol d’en rajouter une couche sur le sujet, et d’annoncer qu’il comptait déposer une plainte cette semaine.

« Cette semaine, nous allons dénoncer le PSG »

« Je ne défends pas Madrid dans le dossier Mbappé, je défends le football européen. Autoriser ces opérations hors marché alors que ces clubs sont déjà hors marché est plus dangereux que la Super League. Le PSG va se retrouver avec des pertes de 200M€, ils en traînent déjà 300, et ils vont renouveler Mbappé avec ces chiffres. Ils vont devoir tricher, je ne sais pas s'ils vont devoir payer en dehors de l'environnement français ou engraisser les sponsors, ce qu'ils font déjà, proteste Javier Tebas, dans des propos relayés par Marca. Cette semaine, nous allons dénoncer le PSG également, la semaine dernière nous l'avons fait avec City. Nous voulons une industrie forte. Mbappé est resté au PSG et n'a pas retiré d’intérêt au championnat espagnol. Mais depuis des années, la Ligue 1 donne une image dans laquelle le PSG représente 40% de la masse salariale, c'est déstructuré à plusieurs niveaux. Au niveau audiovisuel, avec Messi, avec Neymar, ils continuent à gagner 70 millions alors que LaLiga en gagne 900. » La prolongation de Kylian Mbappé n’a donc pas fini de faire parler de l’autre côté des Pyrénées.

Articles liés