Accès direct au contenu

Foot - OM

OM : Valère Germain pointe du doigt certains présidents de Ligue 1

Alors que l'arrêt de la Ligue 1 ne fait pas l'unanimité, Valère Germain regrette les propos de certains présidents.

Il y a quelques jours, la LFP a entériné la fin de la Ligue 1. Le PSG a donc été sacré champion tandis que l'OM et le Stade Rennais participeront à la Ligue des Champions la saison prochaine. Néanmoins, cette décision n'arrange pas tous les clubs français, à l'image de l'OL, privé de compétitions européennes. Jean-Michel Aulas a d'ailleurs multiplié les prises de parole sur le sujet et a choisi de se défendre en justice. Sans citer de noms, Valère Germain a regretté l'attitude de certains présidents de Ligue 1. « On a tous conscience de vivre une situation inédite. Dramatique. Des centaines de personnes meurent chaque jour en France. La décision de stopper les compétitions a été actée. Elle a été dure à prendre. Il faut l'accepter. Je ne sais pas si c'était la meilleure, mais sans nul doute la plus égalitaire. Je peux comprendre la frustration des uns et des autres. Chacun est en droit de défendre ses intérêts. Lille, par exemple, avait un point de moins que Rennes. Il lui aurait, peut-être, suffit d'un match supplémentaire pour effacer cet écart. Mais il ne sert à rien de polémiquer. Quand j'entends certains présidents parler tous les jours dans les médias et faire du buzz, c'est un peu dommage. Ça ne renvoie pas une image très positive du football. Je ne citerai pas de nom. Chacun se reconnaîtra », confie l'attaquant de l'OM au Parisien.

Articles liés