Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Malaise : Florian Thauvin reçoit un énorme message face aux critiques !

Alors que l'Olympique de Marseille est en pleine crise et que certains joueurs arrivent en fin de contrat, Eric Di Meco préfère remettre la faute sur les supporters, qu'il juge trop durs, notamment à l'encontre de Florian Thauvin. 

Désespérés par les mauvais résultats sportifs de l'Olympique de Marseille, par le manque d'implication de certains joueurs ainsi que par le président du club, jugé incompétent et poussé vers la sortie, les supporters marseillais sont montés au créneau en vandalisant le centre d’entraînement. S'en sont suivis la mise à pied d'André Villas-Boas, qui avait annoncé sa démission quelques heures plus tôt, les rumeurs de vente du club au prince saoudien Al-Walid Ben Talal ainsi qu'une réunion entre les joueurs de l’OM et les groupes de supporters. Outre Jacques-Henri Eyraud, pris en grippe depuis quelque temps maintenant, ces derniers pointent du doigt un certain Florian Thauvin qui, à quelques mois de la fin de son contrat, serait plus proche d'un départ que d'une prolongation. Une situation qui a rapidement fait oublier à quel point il a mouillé le maillot et il a fait ses preuves sur le terrain, selon Eric Di Meco, qui fustige la pression infligée à Florian Thauvin par les supporters de l'OM.

«Je trouve que les fans sont durs. S’il y a bien un gamin qui aime l’OM et qui l’a montré, c’est lui !»

« Le petit Thauvin l’a vécu. À un moment, on lui a dit qu’il fallait qu’il parte à Newcastle parce que le club avait besoin d’argent et il est parti. Le joueur a conscience que c’est devenu une marchandise. Il profite d’un système mais ce n’est pas le seul responsable. Un garçon qui est dans un club pour en faire un tremplin, on ne peut pas lui demander de laisser ses tripes sur le terrain. Avant, les joueurs restaient dans les clubs. Ce qui m’ennuie avec Thauvin, c’est qu’on lui soit tombé dessus pour ça. Je trouve que les fans sont durs. S’il y a bien un gamin qui aime l’OM et qui l’a montré, c’est bien lui. Il n’est pas toujours très bon mais le mec, si on regarde les stats, il a des bonnes stats. S’ils avaient tous ses stats, on en serait pas là », s'est confié Eric Di Meco à Radio Star, lui l'ancien joueur de l'OM reconverti comme consultant sportif.

Articles liés