Transferts - OM : Cette révélation surréaliste sur le mercato de Strootman
Arthur Montagne

De retour à l'OM après son prêt à Cagliari, Kevin Strootman n'entre toujours pas dans les plans du club phocéen où Igor Tudor ne devrait pas s'appuyer sur lui cette saison. Par conséquent, Pablo Longoria se retrouve face à une situation très délicate puisque le milieu de terrain néerlandais a encore un an de contrat avec un salaire mensuel estimé à 550 000€ bruts. Et pourtant, Strootman aurait bien pu rester en Serie A. 

C'est l'histoire d'un flop monumental. En 2018, l'OM réussit l'une des plus belles ventes de l'ère McCourt en cédant Frank Zambo-Anguissa pour un peu moins de 30M€ à Fulham. Pour le remplacer, Rudi Garcia, alors entraîneur du club phocéen, décide de réclamer l'un de ses anciens joueurs à savoir Kevin Strootman, qui évolue à l'AS Roma. Sa direction décide de suivre ses recommandations et l'OM lâche alors 28M€ pour recruter l'international néerlandais, ce qui en fait aujourd'hui encore le deuxième plus gros transfert de l'histoire du club, derrière Dimitri Payet (30M€). Rapidement, l'évidence éclate aux yeux de tous, Kevin Strootman, régulièrement blessé, n'est plus fait pour le très haut niveau. Mais il est déjà trop tard, l'ancien Romain s'est engagé pour cinq ans à l'OM.

L'erreur d'Eyraud

C'est donc probablement l'un des flop les plus incroyables de l'histoire de la Ligue 1. A tel point que selon les informations de L'EQUIPE, à l'époque, l'AS Roma avait été ébahie que l'OM propose une telle offre et avait donc accéléré les discussions pour boucler ce transfert, bien heureux de se séparer d'un joueur qui venait de subir plusieurs blessures au genou. Il n'a d'ailleurs pas fallu longtemps à Jacques-Henri Eyraud pour se rendre compte de son erreur puisque dès l'été 2019, il avait demandé à Frank McCourt s'il était possible de résilier son contrat. Mais verser quatre ans d'indemnités à un joueur qui émarge à 550 000€ mensuels, un an après avoir lâché 28M€ pour son transfert, n'était pas viable selon l'homme d'affaires américain.

Strootman aurait pu rester à Cagliari...

Par conséquent, c'est Pablo Longoria qui a hérité du boulet Strootman. Le président de l'OM tente tant bien que mal de trouver des solutions pour se séparer du milieu de terrain néerlandais, mais rares sont les équipes à vouloir prendre le risque de le recruter. Surtout à un tel salaire. L'été dernier, Kevin Strootman a ainsi été prêté à Cagliari, l'OM conservant tout de même 60% de son salaire. Il s'agissait d'ailleurs d'un prêt de deux ans, ce qui permettait au Néerlandais de rester au sein du club sarde jusqu'à la fin de son bail en 2023. Marseille aurait ainsi économiser 40% de ses émoluments avant son départ libre. Mais comme le révèle L'EQUIPE, la relégation de Cagliari en Serie B a brisé cet accord et Kevin Strootman fait donc son retour à l'OM qui prend de nouveau en charge l'intégralité de son salaire. « Ah si Cagliari s'était maintenu en Serie A. Il s'en est fallu de peu pour que l'aventure marseillaise de Strootman soit terminée, on n'a pas eu de chance », révèle même un dirigeant de l'OM, désabusé par la situation.

Quel avenir à l'OM pour Strootman ?

Un sacré problème pour les finances de l'OM qui cherche une solution pour lâcher Kevin Strootman. Des clubs du Golfe pourraient être intéressés selon L'EQUIPE. Auquel cas, Pablo Longoria ne s'opposera évidemment pas à son départ et ne réclamera pas d'indemnité de transfert pour libérer le Néerlandais. A l'image de la situation d'Alvaro Gonzalez d'ailleurs. Mais encore faut-il qu'un club manifeste son intérêt. Ce qui est loin d'être garanti. En attendant, l'OM continue de traîner Strootman comme un boulet dont il est difficile de se séparer...

Articles liés