Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Real Madrid

Mercato - Real Madrid : Mbappé, Haaland, Camavinga… Un projet colossal signé Pérez ?

Habituellement dépensier, le Real Madrid ne s’est pas montré actif l’été dernier sur le marché des transferts en raison de la pandémie de Covid-19. Cependant, tout indique que Florentino Pérez compte corriger le tir et revenir à la normale le plus rapidement possible, et ce idéalement dès la session estivale des transferts 2021.

La pandémie de Covid-19 a boulversé l’année 2020, et son impact s’est fait ressentir jusque dans les clubs de football les plus puissants du monde. Le Real Madrid n’a ainsi pas été épargné et a dû prendre des mesures afin de limiter ses pertes financières, comme diminuer les salaires de ses joueurs ou encore disputer ses rencontres au stade Alfredo Di Stefano, habituellement habité par le Castilla, au lieu du stade Santiago Bernabeu. Plus encore, au contraire de d'habitude, le club présidé par Florentino Pérez s’est montré peu actif sur le marché des transferts l’été dernier. C’est bien simple : mis à part le retour de prêt de Martin Odegaard en provenance de la Real Sociedad, le Real Madrid n’a pas enregistré la moindre arrivée et s’est contenté de se séparer de plusieurs éléments qui n'entraient pas dans les plans de Zinedine Zidane (Gareth Bale, James Rodriguez, Achraf Hakimi…).

« Le renforcement de l'image du club par l'investissement dans les grands joueurs »

Par conséquent, beaucoup d’observateurs s’accordent à dire que le Real Madrid dispose d'un effectif en fin de cycle. Il faut dire que plusieurs joueurs madrilènes se rapprochent de la fin de leur carrière, et le manque d’arrivées l’été dernier a tout sauf aidé à lancer une nouvelle ère dans le vestiaire des Merengue, chose qui pourrait expliquer le visage poussif affiché par les hommes de Zinedine Zidane en cette première partie de saison 2020/2021. Toutefois, Florentino Pérez semble avoir la ferme intention de rapidement corriger le tir, le président du Real Madrid étant friand de recrutements qualifiés de « galactiques », comme celui de Cristiano Ronaldo par le passé ou celui d’Eden Hazard en 2018, même si celui-ci ne porte pas ses fruits pour l’heure. Et c’est précisément dans cette ligne de recrutement que la Casa Blanca semble désirer s’inscrire, comme cela est expliqué dans le rapport économique du Real Madrid rapporté par le quotidien AS. « Pour l'avenir, l'amélioration de l'image du club par l'investissement dans des joueurs de haut niveau et l'expansion internationale reste un facteur clé pour maintenir la capacité compétitive du club et sa position de référence dans le football mondial. La direction à suivre est le renforcement de l'image du club par l'investissement dans les grands joueurs », y est-il écrit.

Mbappé, Camavinga, Haaland… Tout est possible pour le Real Madrid

Après un été 2020 marqué par une austérité forcée par le contexte économique sanitaire, le Real Madrid entend donc revenir au premier plan en matière de recrutement. Et dans cette optique, plusieurs noms sont avancés par le quotidien AS, avec bien évidemment en premier lieu celui de Kylian Mbappé, dont le contrat au PSG prendra fin le 30 juin 2022. Le média espagnol qualifie l’année 2021 comme l’année clé puisqu’elle pourrait permettre aux Merengue d’arracher la signature du Français à un prix raisonnable vu sa situation contractuelle, et ce malgré la situation liée au Covid-19 qui laisserait tout en suspend pour l’heure. De plus, AS considère que ce paragraphe figurant dans le détail des comptes du Real Madrid peut aussi concerner Eduardo Camavinga, qui serait devenu une priorité du club de la capitale espagnole afin de redynamiser son milieu de terrain où Luka Modric se rapproche de la fin de sa carrière. Le quotidien espagnol estime même que le changement d’agent du joueur du Stade Rennais, désormais représenté par Jonathan Barnett, signifie qu’il partira l’été prochain, et ce pour un prix situé aux alentours de 50 M€. Enfin, AS cite également le nom d’Erling Braut Haaland, mais davantage en vue de 2022 puisque le buteur norvégien ne devrait pas quitter le Borussia Dortmund avant cette année là en vertu d’un accord passé entre Mino Raiola et Hans-Joaquim Watzke. Et comme le note habilement le média madrilène, c’est justement à l’été 2022 que le contrat de Karim Benzema au Real Madrid prendra fin. De là à imaginer Erling Braut Haaland lui succéder ? Seul l’avenir le dira, mais il faudra quoi qu’il en soit surveiller de près l’écurie madrilène au cours des prochaines périodes de transferts.

Articles liés