Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Leonardo est attendu dans ce dossier à 90M€ !

Piste offensive de longue date de Leonardo, Wilfried Zaha pourrait bien être à nouveau une solution pour le directeur sportif du PSG, en quête de renforts dans ce secteur de jeu. D’autant plus que l’entraîneur de Crystal Palace s’attend à recevoir des offres pour l’Ivoirien.

L’été dernier, alors que Neymar semblait tout proche de faire ses valises afin de revenir au FC Barcelone, le PSG aurait coché le nom de Wilfried Zaha pour succéder à la star auriverde. C’est du moins l’information communiquée par The Daily Mirror à l’époque. 90min et Bleacher Report ont de nouveau fait part d’un intérêt du PSG pour l’international ivoirien. Le10sport.com vous révélait d’ailleurs récemment en exclusivité que le profil du joueur, dont les intérêts sont gérés par Pini Zahavi, intéresse bel et bien Leonardo à la recherche d’un renfort en attaque alors qu’Edinson Cavani et Eric Maxim Choupo-Moting vont quitter Paris cet été. Entraîneur de Crystal Palace, Roy Hodgson n’est pas dupe et sait que son joueur dont la valeur marchande a été fixée à 90M€, fera tourner des têtes lors du mercato estival.

« Nous serions stupides de penser qu’il n’y aura pas d’offres pour Zaha »

« Les offres pour Zaha cet été ? C'est une bonne question. C’est une inconnue, n'est-ce pas, combien d'argent va circuler lors de la prochaine session des transferts. Je pense que nous serions très stupides de nous détendre et de commencer à penser qu'il n'y aura pas d'offres pour Wilf Zaha, pas de gros intérêts financiers pour lui, parce que c'est un si bon joueur. Il a la capacité de jouer à n'importe quel niveau, n'importe où dans le monde, alors qui sait ? Si nous trouvons facile de le garder parce qu'il n'y a pas de grosses offres, ce serait bien. Mais je ne compterais certainement pas là-dessus, car si j'étais dans un autre club, je chercherais à signer des joueurs de sa qualité ». a confié Roy Hodgson en conférence de presse dans des propos rapportés par The Evening Standard.

Articles liés