Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : La Ligue 1 attend Lionel Messi de pied ferme !

Alors que Lionel Messi fera ses grands débuts avec le PSG à Reims ce dimanche soir, tous les regards seront tournés vers les Stade Auguste Delaune qui va recevoir le sextuple Ballon d'Or. 

Trois semaines après son arrivée en grande pompe, Lionel Messi va enfin pouvoir faire ses grands débuts sous le maillot du PSG. En effet, comme attendu, La Pulga est bien dans le groupe parisien qui fera le déplacement à Reims ce dimanche soir pour le compte de la quatrième journée de Ligue 1. Comme tous ses coéquipiers ayant repris un peu plus tard à cause des compétitions internationales, Lionel Messi a eu besoin de trois semaines d'entraînement pour retrouver le rythme et donc prétendre à une place dans le groupe retenu par Mauricio Pochettino. Sera-t-il titulaire ou entrera-t-il en jeu en cours de match sachant qu'il s'envolera dans la foulée pour le rassemblement international avec l'équipe d'Argentine ? Difficile à dire pour le moment, mais une chose est sûre, à Reims, tout le monde attend la venue du sextuple Ballon d'Or.

Reims déjà sous le charme de Messi...

La situation sera notamment très particulière pour Oscar Garcia. Catalan de naissance, l'entraîneur du Stade de Reims est passé par La Masia et a évolué au FC Barcelone entre 1991 et 1999, en passant notamment sous les ordres de Johan Cruijff. Par conséquent, Oscar Garcia ne cache pas sa joie d'affronter Lionel Messi. « Je suis un grand admirateur de Messi. Je suis sûr que je ne verrai jamais un joueur comme lui, parce que pour moi c’est le meilleur de l’histoire. Tout le monde le connaît. Je suis triste parce qu’il ne jouera pas avec Barcelone mais je suis content parce qu’il est ici et c’est une très bonne chose pour la Ligue 1. On va être la première équipe qui va l’affronter mais ce qu’on veut, c’est gagner, comme tous les matches. On prépare ce match pour prendre trois points, pas seulement pour défendre. On veut aussi attaquer parce qu’on sait que si on garde le ballon, on peut minimiser les actions de l’adversaire. Nous avons préparé toute la semaine pour ça, attaquer et conserver le ballon », assure le technicien espagnol en conférence de presse. Lionel Messi pourrait d'ailleurs être aligné d'entrée avec Neymar et Kylian Mbappé. Un trio qui risque de faire mal. Predrag Rajkovic s'attend d'ailleurs à être mis à contribution. « Ce serait un miracle de ne pas encaisser un seul but de ces trois stars, s’ils jouent. Ce sont des joueurs d’un autre monde. Nous jouons contre eux dimanche et je sais que ce sera un match très difficile, mais nous rendrons le match intéressant et nous donnerons le meilleur de nous-mêmes », assure le portier rémois à MARCA.

... mais ne compte pas lui faire de cadeau

Face à Lionel Messi, le Stade de Reims devrait aligner la même défense que lors des trois premières journées. Oscar Garcia privilégiant un système à trois axiaux avec Yunis AbdelhamidWout Faes et la recrue Andreaw Gravillon. Dans les colonnes du Parisien, le premier cité annonce d'ailleurs la couleur pour ce choc. « Je vais donner mon maximum et faire en sorte qu’on ne voie pas trop Messi. Même si ça va être difficile (rires). (...) On a envie de se frotter aux meilleurs et on a cette chance dimanche. C’est davantage mon entourage qui ne souhaite pas que je me retrouve sur YouTube; Moi, je n’ai qu’une envie, c’est d’être sur le terrain. Tout est possible… Le Stade de Reims a déjà prouvé qu’il était possible d’arrêter Neymar et Mbappé. On les a battus deux fois. Maintenant, un nouveau monstre a été ajouté à leur effectif, mais nous devons nous persuader qu’on peut les battre. À nous de jouer ! », lance Yunis Abdelhamid. Le capitaine rémois est donc très motivé, tout comme son partenaire en défense Wout Faes qui compte bien savourer ce moment. « Moi, je n'aurai pas peur, ce sont mes proches qui ressentent le plus la pression. Mon meilleur ami m'a dit qu'il était déjà stressé. Je lui ai demandé : "Mais pourquoi ? Tu ne vas même pas jouer et tu vas être en tribune !" Et il m'a répondu : "Oui, mais tu vas peut-être jouer Messi ! Tu aurais cru, il y a cinq ans, que tu jouerais contre Messi ?" Non, mais c'est encore plus beau. Ce moment-là, je ne vais jamais l'oublier », assure le Belge dans une interview accordée à L'Equipe. Enfin, le troisième larron est déjà concentré sur son duel avec Lionel Messi et cherche une option pour l'arrêter. « Si tu te positionnes pour l’emmener à droite, tu sais qu’il aura quand même la solution pour partir à gauche, et vice versa. Il a trop d’options dans son jeu. Il faut tenir au maximum ses appuis puis essayer de sentir où il va aller. Je pense que quelques minutes de pratique me donneront plus d’indications que des heures de vidéos à décortiquer son jeu et ses feintes », a confié Andreaw Gravillon dans le JDD. Par conséquent, Lionel Messi sera bien reçu par le Stade de Reims pour ses débuts en Ligue 1.

Articles liés