Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Plusieurs conditions fixées pour l'avenir de Bakayoko ?

Alors que Tiémoué Bakayoko est dans le viseur du PSG en vue de la prochaine fenêtre estivale des transferts, le club de la capitale ne serait pas seul sur ce dossier puisque l’AC Milan aimerait aussi le faire revenir. Mais ce retour du Français du côté de San Siro ne pourra se faire que si deux conditions sont remplies.

L’un des principaux chantiers de Leonardo cet été pourrait bien se situer dans l’entrejeu. En effet, le directeur sportif du PSG aimerait recruter deux joueurs dans ce secteur. Dans cette perspective, les pensionnaires du Parc des Princes ciblent de nombreux milieux, et notamment Sergej Milinkovic-Savic comme le10sport.com vous l’a révélé en exclusivité le 22 mai. Le Serbe fait partie d’une longue liste comprenant de nombreux noms, comme nous vous l’avons également annoncé. Une liste sur laquelle figure Tiémoué Bakayoko, qui retournera à Chelsea cet été après la fin de son prêt à l’AS Monaco, qui ne va pas utiliser son droit d’achat fixé à 43M€. Tiémoué Bakayoko quittera donc l'écurie de Premier League cet été, et Leonardo aimerait le faire venir à Paris après l’avoir déjà recruté en prêt à l’AC Milan à l’été 2018. Toutefois, le PSG n’est pas la seule écurie à travailler sur cette piste. Comme nous vous l’avons révélé le 13 mai dernier, l’OGC Nice s’intéresse en effet également au milieu français de 25 ans. Et hors de France, le natif de Paris serait aussi sur les tablettes de l’AC Milan, qui aimerait le faire revenir fois. Cependant, pour que cette option se réalise, Tiémoué Bakayoko n’aura d’autre choix que de consentir un sacrifice de taille.

Tiémoué Bakayoko devra baisser son salaire s’il veut revenir à Milan !

D’après les informations publiées par CalcioMercato.com, Tiémoué Bakayoko devra revoir ses émoluments à la baisse s’il prend la décision de retourner chez les Rossoneri. Percevant actuellement un salaire de 7M€/an, le Français ne pourrait pas toucher un tel salaire avec les pensionnaires de San Siro. Lors de son prêt en 2018/2019, 50% de son salaire était pris en charge par Chelsea, chose qui ne serait plus le cas en cas de retour. Plus encore, une autre condition aurait été fixée pour le retour de Tiémoué Bakayoko à l’AC Milan, et celle-ci dépendrait des Blues. À deux ans du terme de son contrat, les dirigeants du club évoluant à Stamford Bridge aimeraient se séparer de leur joueur définitivement. Et en cas de prêt, ces derniers auraient l’intention de s’y retrouver en étant certains que le club qui l'accueillera sera en mesure de l’acheter définitivement l’été suivant. Reste donc à savoir si les Lombards parviendront à remplir ce critère fixé par Chelsea, mais une chose semble certaine pour l’heure : un éventuel retour de l’international français chez Il Diavolo est encore loin d’être acquis.

Articles liés