Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Villas-Boas lâche une bombe pour M'Baye Niang !

Annoncé comme l'une des priorités d'André Villas-Boas pour renforcer le secteur offensif de l'OM, M'Baye Niang ne rejoindra pas le club phocéen à en croire l'entraîneur portugais.

Il était annoncé comme la priorité offensive de l'OM pour cet été. Avec 15 buts en 36 apparitions toutes compétitions avec le Stade Rennais, M'Baye Niang semblait dans le viseur du club phocéen pour renforcer un groupe jugé trop léger la saison dernière, et avec la Ligue des champions à venir, l'OM a besoin de recrues. Après Pape Gueye et Leonardo Balerdi, c'est donc vers un attaquant que devrait se tourner André Villas-Boas, mais les exigences du club breton, qui n'écoutera aucune offre inférieure à 20M€, compliquent fortement ce dossier. Alors qu'un accord avait été évoqué il y a plusieurs semaines, le 10 Sport vous révélait en exclusivité le 6 juin qu'il n'y avait rien de concret dans le dossier M'Baye Niang. Ni échange téléphonique entre AVB et le joueur, ni d'offre émanant d'un Olympique de Marseille déjà en proie à de grosses difficultés financières. Une tendance confirmée par le Portugais lui-même ce mercredi.

« Ça a pris de l'importance, et je ne sais pas pourquoi. (…) On n'a pas fait d'offre »

« Je ne sais pas pourquoi le nom de Niang est sorti. On a été contacté par son agent en février, car Andoni (Zubizarreta, ancien directeur sportif, NDLR) avait une bonne relation avec lui. On avait affiché un intérêt pour un transfert à la fin de l'année. Son profil est intéressant, mais d'une part on n'a pas d'argent et d'autre part, on n'a pas mis son nom dans notre liste de joueurs à acheter. Ça a pris de l'importance, et je ne sais pas pourquoi, jusqu'au moment où le joueur était en contact avec certains joueurs de mon effectif. J'ai fait savoir à l'entourage du joueur qu'on n'est pas sur lui, on n'a pas fait d'offre. On n'a ni les moyens ni l'intérêt pour le faire venir. Je lui souhaite le meilleur. Ce n'est pas parce qu'il n'a pas la qualité, mais parce qu'on n'a pas les capacités et qu'on cherche un autre profil », explique Villas-Boas dans La Provence.

Articles liés