Foot - Mercato - OM
Amine Harit se confie sur son aventure à l’OM !

Dans le dur avec l’OM, Amine Harit ne sait pas où il jouera l’année prochaine. Quoi qu’il en soit, l’international marocain reste focalisé sur la saison actuelle et les objectifs du club.

Quand il signe à l’OM à la fin du mercato estival, Amine Harit sait qu’il ne part pas comme un titulaire dans l’esprit de Jorge Sampaoli. Au départ, le Marocain vient pour suppléer Dimitri Payet qui, du haut de ses 34 ans, ne pourra pas jouer tous les matchs. Décisif pour sa première apparition, l’histoire d’Amine Harit avec l’OM démarre bien. Mais quand le Réunionnais est revenu de blessure, Harit s’est éclipsé. Par séquence, l’ancien joueur de Schalke 04 a des éclairs. Mais beaucoup trop peu pour prétendre à une place de titulaire. Logiquement, son temps de jeu diminue. Surtout que Jorge Sampaoli n’est pas un adepte du turnover régulier. Hormis quelques entrées de temps en temps, Amine Harit n’a rien à se mettre sur la dent. « C’est frustrant, c’est dur, je vais pas dire le contraire. J’ai envie de jouer. Mais le coach a des choix à faire, il y a plein de critères qui rentrent en compte. Si en plus de cela, ça ne se passait pas bien, j’aurais lâché l’affaire. Mais avoir des mecs qui te font rire, te remontent le moral, ça aide. C’est une frustration personnelle mais les matchs sont gagnés », explique lucidement l’international marocain dans l’émission Objectif Match.

« Ce serait beau de mettre une petite cerise sur le gâteau »

Et Amine Harit a raison de s’inquiéter. L’Equipe explique ce mercredi que même si Jorge Sampaoli était convaincu par le joueur formé au FC Nantes, il aurait perdu tout espoir de le voir briller. De quoi jeter un froid sur son avenir. Pour autant, Amine Harit ne perd pas de vue les objectifs de l’OM. Lui aussi veut gagner un titre avec Marseille et la dernière solution s’appelle la Conférence Ligue. Jeudi, l’OM défiera Qarabag en 16ème de finale aller. Vu la fatigue accumulée, Harit pourrait avoir une chance d’être titulaire. De quoi le combler. « La Conférence Ligue, ce serait quelque chose qui me ferait extrêmement plaisir. D’avoir gagné quelque chose avec Marseille juste, lâche le numéro 7 olympien, avant de lâcher un indice sur son avenir. Je ne sais pas si je serai là l’année prochaine et les saisons suivantes. Avec la belle année qu’on est en train de passer… Même pas au niveau football parce que je ne joue pas beaucoup, mais humainement. Ce serait beau de mettre une petite cerise sur le gâteau ». Prêté sans option d’achat par Schalke 04, Amine Harit devra forcément discuter avec le club allemand et l’OM en fin de saison pour faire un point. Mais s’il espère toujours poursuivre son aventure avec Marseille, Harit sait ce qu’il lui reste à faire : performer. 

Articles liés