Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Arrivées, départs… L’OM fait le bilan de son mercato !

Alors qu’on prédisait un mercato très compliqué pour l’OM, cela s’est finalement plutôt bien passé pour André Villas-Boas. Adjoint du Portugais, Ricardo Carvalho a d’ailleurs fait le bilan, évoquant les différentes recrues et revenant également sur les départs au sein de l’effectif marseillais.

Au moment de faire le bilan de ce mercato, l’OM s’en tire plutôt bien. André Villas-Boas peut même avoir le sourire. En effet, il y a quelques mois, l’entraîneur phocéen ne cachait pas ses craintes de voir son effectif s’affaiblir, compte de la situation financière du club. En effet, avec des comptes dans le rouge, l’OM pouvait s’attendre à un mercato très compliqué, avec peu de recrues et plusieurs départs pour équilibrer les comptes. Cela ne s’est finalement pas passé comme cela puisque Villas-Boas a enregistré 5 renforts avec Pape Gueye, Leonardo Balerdi, Yuto Nagatomo, Luis Henrique et Michaël Cuisance. Au rayon des départs, seuls Bouna Sarr (Bayern Munich) et Maxime Lopez (Sassuolo) sont partis. Au final, les comptes sont plutôt bons pour l’OM.

Ricardo Carvalho fait les présentations

Ce vendredi, à l’occasion d’un entretien accordé à La Provence, Ricardo Carvalho a d’ailleurs fait le bilan du mercato de l’OM. Dans un premier temps, l’adjoint d’André Villas-Boas s’est d’ailleurs penché au cas par cas sur les différentes recrues phocéennes. « Pape Gueye, c’est du muscle, il est jeune, fort, avec une grosse marge de progression. Il s’est vite imposé sur le terrain et dans le vestiaire. Leonardo Balerdi est un jeune défenseur central avec beaucoup de qualités, pied droit, pied gauche. Après, il faut jouer, être attentif, ne pas prendre trop de risques. Il est parfois trop confiant avec le ballon. il est vraiment axial, pas latéral. A Dortmund, il a déjà joué à gauche d’une défense à trois. Ça m’a déjà arrivé dans ma carrière de devoir dépanner sur un côté et je n’ai pas aimé ! J’en ai parlé avec Leo, il est prêt à jouer n’importe où, mais il sait, on sait aussi, que c’est un défenseur central. Yuto Nagatomo, c’est l’expérience. Je ne crois pas avoir joué contre lui. Mais il s’est bien trouvé ici. Il s’amuse beaucoup à l’entraînement, il rigole souvent. Avant et après les séances, il est toujours là à faire des exercices, à travailler sur la respiration, les étirements. Il fait très attention à lui. Luis Henrique, c’est le potentiel. Il a du talent. Il frappe bien, et en vitesse, il est très fort. Pour moi, c’est plutôt un ailier gauche qui peut rentrer à l’intérieur sur son pied droit. Il lui faudra du temps pour l’adaptation, mais je pense qu’il s’adaptera très bien dès qu’il jouera. Il a des caractéristiques incroyables dans le un-contre-un. Il veut apprendre avec André aussi, c’est important. Quand le coach parle, on est plus attentif à Luis pour qu’il comprenne bien les consignes et puisse bien faire les exercices. Et puis, de toutes façon, j’espère qu’il parlera bientôt français. Michaël Cuisance a impressionné à son arrivée, a été très fort dans les duels dès son premier entraînement. Il a de la qualité technique, un bon pied gauche, il peut aussi jouer avec son pied droit. Et il met une grosse intensité », a lâché Ricardo Carvalho.

« Lopez ? C’était plus difficile pour lui et pour nous aussi »

Après les recrues, Ricardo Carvalho a évoqué les départs à l’OM, ceux de Bouna Sarr pour le Bayern Munich et de Maxime Lopez pour Sassuolo. « Pour Bouna, c’est un rêve pour lui. Ni le club ni lui ne pouvaient refuser l’offre du Bayern Munich. Maxime, c’est différent, il a grandi ici. C’était plus difficile pour lui et pour nous aussi, mais il veut aussi plus de temps de jeu. On a trouvé cette solution et je pense que ça lui conviendra », a ajouté l’adjoint d’André Villas-Boas à l’OM.

Articles liés