Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato : Messi, Mbappé… La bataille entre le PSG et Manchester City va se poursuivre cet été

À l'occasion des demi-finales de Ligue des champions, le PSG et Manchester City se retrouvent pour un affrontement très symbolique, marqué par les relations compliquées entre le Qatar et les Émirats arabes unis, propriétaires des deux clubs. L’enjeu ne sera donc pas uniquement sportif dans ce choc européen, et cette rivalité pourrait se poursuivre cet été, à l’occasion du mercato. 

Ce mercredi soir, le Paris Saint-Germain disputera la troisième demi-finale de Ligue des champions de son histoire face à Manchester City. Un choc très attendu sur le plan sportif puisque les hommes de Pep Guardiola dominent la Premier League tandis que l’équipe parisienne s’est montrée impressionnante lors des tours précédents en éliminant le FC Barcelone puis le Bayern Munich. Mais cette opposition est surtout l’occasion de retrouver deux clubs richissimes qui fascinent autant qu’ils agacent sur la scène européenne. Depuis leur rachat respectif en 2008 et en 2011, Manchester City et le PSG ont en effet chamboulé la face du mercato avec des recrutements faramineux participant à l’inflation dans le football. Il faut dire que l’enjeu est de taille entre deux rivaux sur le plan géopolitique. Les Émirats arabes unis ont été les premiers à débarquer dans le monde du football en mettant la main sur le club mancunien avant d’être suivis par le Qatar trois années plus tard, avec l’ambitieux de faire de l’ombre au géant anglais et décrocher le Graal européen en premier. « Ce sont des cousins très proches et donc ils sont en très grande rivalité. Ils ont un peu le même modèle, une économie basée sur le pétrole, sur le recours à la main-d'œuvre étrangère. Ils sont en rivalité sur qui a le plus beau musée, la plus belle université. Étant sur le même terrain, ils sont en rivalité. Quoi de plus prestigieux que le football ? Dans le monde entier, cette demi-finale va être regardée. Si vous voulez exister dans le monde entier, ce qui est le cas de ces petits pays, le football est un beau levier. Le football c'est populaire, c'est attractif. Qui connaissait le Qatar avant le rachat du PSG ? Pas grand monde », expliquait ce mercredi sur RTL le géopolitologue Pascal Boniface

PSG/Manchester City... Deux modèles différents, jusqu'à maintenant

Le PSG et Manchester City se sont pourtant illustrés avec deux stratégies différentes. Tandis que les Skyblues ont dépensé environ 2 milliards d’euros depuis leur rachat en ne dépassant toutefois jamais la barre des 76M€ pour un joueur, en l’occurrence Kevin De Bruyne à l’été 2015, le Paris Saint-Germain a privilégié l'arrivée de noms ronflants jusqu’à frapper très fort en 2017, en déboursant 402M€ (222M + 180M€) pour s’attacher les services de Neymar et Kylian Mbappé. Cependant, la tendance pourrait évoluer dès le prochain mercato estival comme l’a indiqué Sam Lee, spécialiste de Manchester City pour The Athletic, dans des propos accordés au Parisien : « Je suis sûr que des discussions ont eu lieu pour Mbappé en 2017 ou pour Lionel Messi l’an dernier. Cet été, le dossier Erling Haaland sera une option. Il y aura moins besoin de recruter et peut-être qu’ils investiront plus de 100 ou 150 millions d’euros sur un seul joueur. » Le PSG et Manchester City pourraient justement se retrouver en concurrence directe lors du prochain mercato sur les dossiers Messi et Mbappé

L’affrontement est lancé pour Lionel Messi

Libre à l’issue de la saison, Lionel Messi n’a toujours pas tranché pour son avenir malgré le retour de Joan Laporta à la tête du FC Barcelone. Une année après avoir affiché au grand jour ses velléités de départ, l’attaquant argentin pourrait de nouveau se retrouver au cœur de l’actualité, et les grandes manoeuvres auraient déjà été lancées en interne avec une première offensive du PSG. D’après les informations divulguées par le journaliste brésilien Marcelo Bechler, le club français aurait d’ores et déjà formulé une offre à Lionel Messi basée sur un contrat de deux ans avec une option pour une saison supplémentaire. Une proposition jugée imbattable sur le plan financier par le Paris Saint-Germain, mais Manchester City reste en course. Comme l’a récemment indiqué The Sun, Pep Guardiola n’a pas fait une croix sur Lionel Messi et ce dernier ne serait pas insensible à l’idée de finir sa carrière du côté de l’Etihad Stadium. Manchester City a de sérieux arguments à faire valoir avec la puissance financière de sa société mère City Football Group, fondée à Abu Dhabi. The Times expliquait en septembre dernier qu’un plan sur 10 ans était à l’étude afin de convaincre le sextuple Ballon d’Or de s’engager en faveur de Manchester City avant de le laisser filer vers une autre écurie appartenant à CFG, à l’instar de New York City, Yokohama Mariners ou Melbourne City. À la fin de sa carrière, Lionel Messi bénéficierait d’un rôle d’ambassadeur pour City Football Group, permettant à l’Argentin de conserver un salaire avantageux et à la multinationale émiratie de s’assurer une source de revenus à long terme. 

Manchester City n’a pas abandonné Kylian Mbappé

Mais Lionel Messi n’est pas l’unique joueur qui pourrait se retrouver au cœur de la bataille géopolitique entre le PSG et Manchester City. Comme vous l’a révélé le10sport.com, Kylian Mbappé n’a toujours pas prolongé son bail courant jusqu'en 2022 et se montre réticent à l’idée de s’engager sur le long terme avec le club de la capitale. Florentino Pérez suit cette situation de près, mais les problèmes financiers rencontrés par le Real Madrid pourraient mettre à mal ses plans, et laisser le champ libre aux rares clubs susceptibles de pouvoir répondre aux exigences du PSG et de Kylian Mbappé. D’après L’Équipe, Manchester City fait partie de ces privilégiés, et le quotidien Sport confirmait cette semaine que les Skyblues ne perdaient pas de vue le champion du monde tricolore après son intérêt à l’été 2017. Avant la rencontre opposant les deux clubs ce mercredi soir, Pep Guardiola n’a d’ailleurs pas caché toute l'admiration qu'il ressentait pour Kylian Mbappé : « Le PSG est très heureux d'avoir Mbappé. (...) Il aura le football à ses pieds dans les années à venir. Il marque beaucoup de buts comme Haaland. C'est un joueur exceptionnel et il semble être un mec sympa. C'est comme Neymar, il fait du bien au football. » Dans l'ombre de cette rivalité sportive et géopolitique, c’est sur le marché des transferts que devrait se poursuivre la bataille entre le PSG et Manchester City, et l’issue de cette demi-finale de Ligue des champions pourrait avoir son importance dans ces dossiers. 

Articles liés