Accès direct au contenu

Foot - Mercato - LOSC

Mercato - LOSC : Gérard Lopez lève le voile sur la succession d’Osihmen !

En partance pour le Napoli, Victor Osimhen va laisser un vide sur le front de l’attaque du LOSC. Président du club lillois, Gérard Lopez a évoqué les pistes pour succéder au Nigérian.

« Le joueur a fait son choix, Naples. C'est avancé, il manque des détails. Ce sera annoncé le moment venu. Comme ce n'est pas encore officiel, on continue d'avoir d'autres offres. Je veux conserver de bonnes relations avec ces clubs aussi. Alors je gère leurs attentes ». Pour L’Équipe, Gérard Lopez a évoqué la complexité du dossier Victor Osimhen qui semble pourtant tout proche de s’engager en faveur du Napoli. Néanmoins, à cause d’un changement d’agent et de détails à régler concernant diverses clauses, le deal n’est toujours pas bouclé. Cela n’empêche pas le LOSC de se pencher sur sa succession pour autant. Et deux profils ressortent avec insistance ces derniers temps : Alfredo Morelos et Jonathan David. Deux options que le président Gérard Lopez a évoqué sur le plateau du RMC Football Show ce lundi soir.

Lopez confirme pour Morelos et David !

« (Alfredo) Morelos, c’est vrai que c’est un joueur qui nous intéresse. C’est un joueur qui est intéressé par le LOSC. Mais on est en pleines discussions, il n y a rien de fait. Si ça voudrait dire que Jonathan David ne viendrait pas ? C’est pareil, c’est un joueur qui nous plaît beaucoup. C’est un joueur qui a eu le courage de déclarer dans la presse où est-ce qu’il voulait jouer. Ce que tout le monde ne fait pas. J’ai énormément de respect pour ça. Le joueur j’ai pas besoin de dire qu’il veut venir chez nous, ça c’est clair et net. Il faut tomber d’accord avec le club. C’est un joueur qui nous intéresse énormément ». a dans un premier temps assuré Gérard Lopez avant de répondre fermement au coup de pression du président de La Gantoise qui a assuré qu’un transfert allait être difficile à cause de la méthode utilisée par les dirigeants lillois. « Ce n’est pas vrai, ils ont envoyé une de leurs personnes déjeuner avec notre directeur général pour parler d’un transfert. Voilà, comme ça on met fin à cela. Ils ont un bon joueur. Ils défendent les intérêts de leur club, on défend les intérêts du notre. ». Le message est passé.

Articles liés