Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : La sortie surréaliste de Caïazzo sur le Prince du Cambodge !

Engagé dans le processus de rachat de l'ASSE, Norodom Ravichak a été écarté du dossier pour avoir falsifié des documents. Et bien qu'il ait affiché sa sidération, le Prince du Cambodge se fait fracasser par Bernard Caïazzo.

Ces dernières heures, le processus de vente de l'ASSE s'est accéléré puisque KPMG, le cabinet d'audit mandaté par les Verts, a annoncé être en train d'étudier les offres reçues. Pour le moment, deux projets sont connues, à savoir ceux d'Olivier Markarian et de Jean-Michel Roussier et Mathieu Bodmer. Une autre chose est sûre, à savoir que le Prince du Cambodge ne sera pas le futur repreneur de l'ASSE. Et pour cause, Norodom Ravichak a fourni des faux documents. « Les actionnaires confirment détenir des pièces qui prouvent que les représentants de Norodom Ravichak ont présenté des faux documents. Ils les présenteront en temps voulu », précise un communiqué publié par la société de communication de Patrick Chêne.

Caïazzo fracasse Ravichak

Visiblement agacé par la situation, Norodom Ravichak a fermement répondu à l’AS Saint-Etienne en affichant « sa sidération face aux accusations portées à son encontre. » Mais au micro Radio Free Asia, Bernard Caïazzo a fait de nouvelles révélations fracassantes sur le Prince du Cambodge. « Ils disaient qu'il avait 500 millions d'euros… Ce sont des conneries ! Normalement, les acheteurs sérieux ne parlent pas. Ils ne parlent pas parce que c'est dans leur intérêt. Quand je vois des gens parler dans les médias, la plupart du temps, c'est parce qu'ils ne sont pas sérieux et qu'ils n'ont pas d'argent », lance le Président du Conseil de Surveillance de l'ASSE dans des propos rapportés par Peuple-Vert.

Articles liés