PSG : Un clash éclate, Paris répond au Qatar
Arthur Montagne

Nasser Al-Khelaïfi a lâché une petite bombe en révélant les intentions du PSG de changer de stade et donc de quitter le Parc des Princes. L'enceinte historique du club parisien est trop petite pour les ambitions du Qatar, et surtout, elle n'appartient au PSG qui souhaite devenir propriétaire de son stade. Une situation qui crée des tensions entre la Mairie de Paris et les Qataris.

Mercredi, pour BloombergNasser Al-Khelaïfi a lâché une petite bombe, assurant que « Paris mérite un meilleur stade. Ma première option est que nous ne déménagions pas. Mais la ville de Paris nous pousse à le faire. Nous avons dépensé 85 millions d’euros pour moderniser le Parc, mais ce n’est pas notre stade ». Une sortie qui n'a pas manqué de faire réagir puisqu'il s'agirait d'un énorme évènement si jamais le PSG venait réellement à quitter le Parc des Princes.

La Mairie de Paris s'agace...

Une chose est sûre, du côté de la Mairie de Paris, cette sortie est très mal passée. Il faut dire que les tensions sont déjà importantes entre le Qatar et la Ville de Paris depuis la décision d'interdire l'installation d'écrans géants dans la capitale pour la diffusion de la Coupe du monde 2022. Un choix vécu comme un affront par les Qataris comme l'explique Le Parisien qui ajoute donc que la déclaration de Nasser Al-Khelaïfi n'a rien arrangé entre les deux parties. 

... et répond à Al-Khelaïfi

Et selon les informations du Parisien, certains représentants de la Mairie se montre « un peu surpris » par l'annonce de Nasser Al-Khelaïfi alors que des « discussions toujours en cours pour une cession ou un agrandissement » du Parc des Princes. Insistant sur les « très bonnes relations » avec le club, la Mairie de Paris ne comprend donc pas l'annonce du président du PSG qui met clairement la pression les représentants politiques de la capitale. 

Articles liés