Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG/OM - Polémique : Cette nouvelle bombe sur l'affaire Neymar/Alvaro Gonzalez !

Accusé de racisme par Neymar, Alvaro Gonzalez assure de son côté n'avoir tenu aucun propos de ce genre envers le Brésilien. La commission de discipline de la LFP a décidé de placer l'affaire en instruction afin de poursuivre ses investigations, mais le défenseur de l'OM pourrait ne pas être inquiété...

C'est l'affaire du moment en Ligue 1. Malheureusement, la victoire de l'Olympique de Marseille sur la pelouse du Parc des Princes (1-0) a rapidement été éclipsée par l'affaire Neymar/Alvaro Gonzalez. Le Brésilien a été expulsé en fin de partie pour avoir asséné un petit coup derrière la tête du défenseur de l'OM, qui lui aurait tenu des propos racistes selon l'attaquant auriverde. Une accusation grave qui a créé la polémique dès le coup de sifflet final, et depuis, chaque image est décortiquée afin d'obtenir la vérité sur cette affaire.

Un expert prend clairement position

En attendant que la commission de discipline de la LFP rende son verdict, Le Parisien a tenté d'analyser les différentes images disponibles de la rencontre dans lesquels Alvaro Gonzalez aurait pu tenir des propos racistes envers Neymar. Ainsi, le quotidien francilien a fait appel à Francisco Miguel Mendoza Vela, un Espagnol expert en lecture labiale au centre d'attention personnalisée en psychologie et en éducation (Cappe) de Madrid, et l'analyse ne permet pas de confirmer les accusations de Neymar selon lui. Les deux joueurs ont échangé quelques amabilités sur le terrain mais aucune insulte raciste ne serait à signaler. Alvaro Gonzalez a traité Neymar de « fils de p*** » avant que ce dernier ne lui propose de « voir ce qui se passe » à l'intérieur en lui promettant de « lui en coller une tout de suite ». L'Espagnol a ainsi répété à la star du PSG qu'elle lui cassait « les c***** », ce à quoi Neymar a rétorqué « T'es une flippette ». Si d'autres insultes ont été prononcées par les joueurs, l'expert indique de son côté au Parisien qu'il n'y avait pas eu de propos racistes à signaler dans les images décryptées. Francisco Miguel Mendoza Vela précise en plus que les mots « mono » (singe) ou « negro » (noir) « auraient été faciles à détecter ».

Neymar persiste et signe

Le Parisien explique néanmoins que Neymar a bien pu faire l'objet d'insultes racistes, mais celle-ci pourraient ne pas apparaître sur les images dont disposent le média. D'ailleurs, la star du PSG a maintenu sa version mercredi lors de son audition en visioconférence devant la commission de discipline. D'après RMC, le numéro 10 su PSG aurait certifié aux membres qu'Alvaro Gonzalez avait utilisé le terme « singe » le concernant. Le dossier est placé en instruction afin de permettre une vérification plus approfondie des images disponibles. Mais parole contre parole et sans preuve concrète, l'affaire Neymar/Alvaro pourrait bien en rester là...

Articles liés