Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : Le nouveau message fort de Nasser Al-Khelaïfi après le fiasco de la Super Ligue !

Elu président de l'ECA, Nasser Al-Khelaïfi n'a pas caché sa satisfaction et sa joie de son nouveau poste qui renforce encore sa puissance dans le football européen après le fiasco de la Super Ligue. 

Nasser Al-Khelaïfi est le grand gagnant de la semaine. Après avoir refusé de s'associer aux douze clubs fondateurs de la Super Ligue, le PSG sort grandi su fiasco de ce projet. Le président du club parisien a fait pression aux côté de l'UEFA ce qui lui a valu les remerciements d'Aleksander Ceferin : « Nasser Al-Khelaïfi, vous avez montré que vous êtes un grand homme au service du football. » Et l'influence de Nasser Al-Khelaïfi au sein du football européen ne cesse de grandir puisque le comité exécutif de l'Association Européenne des Clubs (ECA) l'a nommé nouveau président de l'ECA. Il remplace Andrea Agnelli, président de la Juventus, qui avait quitté ce poste pour se lancer dans le projet de la Super Ligue. Une nouvelle fonction qui enchante le patron du PSG.

«Notre sport ne pourra prospérer que si l'on s'en tient aux principes de l'ECA»

« Je suis honoré et reconnaissant d'avoir été nommé Président par mes collègues du conseil d'administration de l’ECA. Le leadership, l'intégrité et la cohésion de notre organisation n'ont jamais été aussi nécessaires qu'en ce moment charnière pour le football européen. J'apporterai mon engagement inconditionnel à l'ensemble de la communauté du football : cela signifie à tous les clubs membres de l'ECA de chaque nation européenne, et aux fans et communautés qu'ils représentent. Aux côtés de tous mes collègues membres du conseil d'administration et des clubs, je chercherai à renforcer l'ECA dans son rôle légitime et unique des clubs européens. Notre sport, adoré par des générations de supporters, ne pourra prospérer que si l'on s'en tient aux principes de l'ECA », assure Nasser Al-Khelaïfi dans un communiqué publié sur le site officiel du PSG. Cela ne fait plus aucun doute, le président parisien est le grand gagnant de la polémique entourant la Super Ligue.

Articles liés