Accès direct au contenu

  1. 15h00 Mercato : Mandanda, Pogba… Ces fois où Deschamps s’est immiscé dans les transferts des Bleus
  2. 14h45 Mercato - OM : A peine parti, Mandanda reçoit un énorme message
  3. 14h35 Wimbledon : Rafael Nadal va jouer «le match le plus regardé de tous les temps»
  4. 14h30 Mercato : PSG, Barcelone, Chelsea… La décision est prise pour Cristiano Ronaldo, une offre bientôt dégainée ?
  5. 14h15 Transferts - OM : Longoria a dégainé une offre de 12M€ sur le mercato
NBA

NBA : Qui est Ousmane Dieng, le Français que les Américains voient très haut à la Draft

Nos générations françaises ont du talent. Génération 2002 avec Matthew Strazel, Juhann Begarin, Ismaël Kamagaté. Génération 2004, avec en-tête de file Victor Wembanyama. La génération 2003, elle aussi est talentueuse. Lors de la Draft 2022 qui aura lieu ce jeudi, les Français ont de beaux joyaux à polir, capables d’accrocher une belle place. Le plus talentueux d’entre eux : Ousmane Dieng. 

Natif de Villeneuve-sur-Lot Ousmane Dieng joue dès son plus jeune âge dans le club de sa ville, le Villeneuve Basket Club. Très rapidement, Ousmane Dieng se fait remarquer par certaines personnes du plus grand club de basket de la région. C’est donc à 13 ans qu’il rejoint l’équipe de France minime de la JSA Bordeaux. Il suit les traces d’un autre frenchie passé par les Phoenix Suns, Elie Okobo. Mais là encore, Ousmane laisse transparaître une marge de progression encore plus importante. Bordeaux devient très rapidement trop petit, et l’ailier rejoint le Pôle France. En U18, Ousmane Dieng fait ses débuts en Nationale 1 et prend très rapidement une place de leader dans l’équipe et continue de progresser de manière hallucinante. C’est ici également qu’il atteint les 2 mètres. Ses statistiques parlent pour lui : deuxième meilleur marqueur de l’équipe avec 10,1 points de moyenne devant un autre prétendant à la NBA en 2022, le joueur du Paris Basketball Ismaël Kamagaté. Un an après, Ousmane Dieng devient la première force de frappe de l’équipe au scoring avec 12,6 points de moyenne.

Tout le monde s’arrache Ousmane Dieng 

Après l’obtention du bac, tout le monde veut s’attacher les services d’Ousmane Dieng, qualifié de meilleur espoir français. G League, Programmes universitaires américains, clubs français. Mais aucun d’entre eux n’aura réussi à obtenir la signature d’Ousmane Dieng. Ce sont les New Zealand Breakers et la NBL qui réussissent le gros coup. Il devient par la même occasion le premier joueur européen à rejoindre le « Next Star Program » mis en place dans la Ligue australienne. Devant un certain Hugo Besson, le frenchie qui suivra la même trajectoire qu’Ousmane. Malgré une saison collective compliquée, Ousmane Dieng a su se développer tout le long de la saison. Assez pour aller tenter sa chance pour cette classe de Draft 2022, ce jeudi. Il est annoncé dans les Mocks drafts entre la 12e place et la 21e place. 

Ousmane Dieng, quel profil ? 

Dans un premier temps, Ousmane est un ailier. Très joli athlète. Ses statistiques avec les Breakers en témoignent : 13 points de moyenne sur les 11 derniers matchs de la saison. Une belle progression donc pour le français. Son potentiel est énorme. Sa nouvelle franchise lors de la Draft devra se montrer patiente pour lui permettre d’exprimer son plein potentiel. Sa grosse force, c’est sa capacité de faire jouer les autres pour un ailier. Une faculté qui dépasse de très loin tous ses concurrents dans cette cuvée 2022. Sa vision de jeu est très intéressante. 

Un shoot à améliorer 

S’il brille par son jeu de passe et sa lecture. Son gros point faible se trouve au shoot. Ousmane Dieng doit travailler son efficacité au tir. Surtout qu’en NBA, on mise énormément sur la capacité d’un poste 3 à savoir finir près du cercle ou de sanctionner sur du catch and shoot. Ses pourcentages ne sont pas assez élevés. Cette saison, il tire seulement à 27 % à 3 points. Sur un plan défensif, aussi, Ousmane Dieng doit également progresser. Son déplacement latéral est à perfectionner, quand il fera face à des ailiers plus petits que lui. Et devant des ailiers plus physiques que lui, Ousmane a généralement du mal à tenir le duel. 

Direction OKC

Selon les médias américains, Ousmane Dieng serait pressenti du côté d’Oklahoma City. Quoi de mieux pour lui que de jouer aux côtés d’autres Français comme Jaylen Hoard et Théo Maledon. OKC est une franchise en totale reconstruction et il risque alors d’avoir du temps de jeu pour montrer ce dont il est capable. 

Articles liés