Accès direct au contenu

Basket

Basket - NBA : Curry, Lillard... Le coup de gueule de cet ancien joueur !

Le tir à trois points est désormais un exercice fréquent en NBA. Toutes les franchises s’y donnent à coeur joie. Mais pour Robert Horry, il faut laisser ce domaine du jeu aux spécialistes, comme Stephen Curry ou Damian Lillard, qui sont indirectement les fautifs de cette popularisation soudaine.

De nos jours, les équipes NBA tentent beaucoup plus leur chance à trois points. La faute aux spécialistes de l’exercice, comme Stephen Curry ou Damian Lillard, qui sont tellement à l’aise que tirer à longue distance semble être une chose aisée. Cela est plus dur qu’il n’y paraît, mais certains joueurs, pourtant très peu à l’aise à trois points, tentent tout de même leur chance. Le tir à trois points est devenu très populaire dans la ligue grâce ou à cause des deux meneurs des Golden State Warriors et des Portland Blazers. Une situation qui ne ravit pas du tout Robert Horry.

« Quand on félicite un joueur parce qu’il est à 3 sur 10 de loin, je ne comprends pas, c’est médiocre. »

Au micro d’ESPN, l’ancien ailier fort passé par les Lakers et les Spurs a avoué qu’il trouvait cela ridicule que chaque joueur veuille s’essayer à nombreuses reprises au tir à trois points, parfois en affichant des statistiques horribles dans l’exercice et a révélé avec humour que tout ceci était à cause de Curry et Lillard : « Quand je regarde les matchs aujourd’hui, je me pose la question : « Qui n’est pas un tireur à trois-points ? » On voit ces big men qui shootent à trois-points sans savoir shooter. Oui je sais, 3 points valent plus que 2, on a appris ça à la maternelle. Mais quand on félicite un joueur parce qu’il est à 3 sur 10 de loin, je ne comprends pas, c’est médiocre. Si tu prends 10 tirs à trois-points, tu dois en mettre au moins 6. Et c’est la faute de Steph et Damian (rires), ils ont fait passer le tir à distance dans une autre dimension. Mais le tir à trois-points a chamboulé le jeu car maintenant tout le monde pense être capable de shooter. Inspirez vous de Joel Embiid, il en prend quelques-uns, mais il fait son beurre dans la peinture ! » a-t-il déclaré dans des propos relayés par Parlons-basket.com.

Articles liés