Transferts - OM : Tudor, mercato… Longoria décrypte sa révolution pour le projet McCourt
Guillaume de Saint Sauveur

Alors que Pablo Longoria a décidé de donner une toute autre tournure au projet McCourt en nommant notamment Igor Tudor en lieu et place de Jorge Sampaoli cet été sur le banc de l’OM, la révolution est en marche au sein du club phocéen. Et le dirigeant espagnol réclame malgré tout du temps aux supporters…

Avec le départ soudain de Jorge Sampaoli début juillet qui était en désaccord total avec la politique mise en place pour le mercato estival, Pablo Longoria a été obligé de s’activer dans l’urgence pour dénicher son nouvel entraîneur. Et trois jours après que Sampaoli ait claqué la porte, c’est finalement le Croate Igor Tudor qui a été choisi par le président de l’OM, qui choix qui est déjà remis en question par les résultats du club en matchs de préparation et surtout le style de jeu proposé par l’ancien coach de Vérone.

« Le temps jugera nos changements »

Une petite révolution jugée brutale par certains observateurs et supporters, et sur laquelle Pablo Longoria a été invité à s’exprimer ce mercredi en conférence de presse : « C'est un risque mesuré de faire des changements. On veut être un club important en Europe, avec une culture importante. C'est comme ça que les grands clubs italiens et espagnols se sont construits. Nous souhaitons faire mieux chaque année. Le temps jugera de nos changements. On pense que c'était nécessaire pour plus de stabilité dans le club », a indiqué le président de l’OM.

« Cela mérite du temps »

Longoria poursuit avec un discours similaire : « Tout changement mérite du temps pour s'adapter. L'évolution du football évolue de manière plus physique, plus basée sur les transition. Le club veut prendre cette direction. On ne va pas juger l'équipe de Tudor sur le mois de septembre. Il y a une très bonne base de construction, avec de très bons joueurs. Le club est sûr du chemin qu'il a pris ». En clair, Pablo Longoria apparaît très serein sur l’avenir du projet McCourt, et estime que ses décisions pour les changements de l’été, notamment avec le choix Igor Tudor, seront les bonnes.

Objectif dégraissage sur le mercato

Et alors que l’OM a enchainé les nouvelles recrues depuis le début du mercato, Pablo Longoria entend désormais boucler certains ventes dans les semaines à venir : « On a un peu trop de joueurs, on voudrait que le groupe de l'équipe première soit de 22 joueurs. On a besoin de joueurs qui arrivent mais il faut faire sortir aussi des joueurs. Le mercato est ouvert jusqu'au 31 août. Veretout, Sanchez, ce sont des joueurs de niveau international, de très haut niveau, mais je n'aime pas parler de joueurs individuellement, ils sont sous contrat actuellement dans d'autres clubs et on doit les respecter », a indiqué le président de l’OM. Le ton est donné…

Articles liés