Accès direct au contenu

Foot - Mercato

Mercato : Thomas Lemar a fixé ses conditions pour son avenir !

En grande difficulté à l’Atlético de Madrid, Thomas Lemar pourrait quitter le club de la capitale espagnole cet été. Seulement voilà, l’international français aurait de fortes exigences quant à son éventuel futur challenge.

La Premier League ou rien. C’est ainsi que l’on pourrait résumer les plans de Thomas Lemar pour son avenir à en croire les informations publiées par AS ce samedi. Et pour cause, l’international français ne souhaiterait pas aller ailleurs que dans le championnat anglais si jamais il venait à quitter l’Atlético de Madrid cet été. Ainsi, l’ancien Monégasque ne donnerait jamais suite aux offres des clubs évoluant dans d’autres championnats, chose qui limite donc les possibilités pour son éventuel départ. Pour l’heure, à en croire le média espagnol, Wolverhampton serait l’équipe la plus intéressée par le profil de Thomas Lemar. Un challenge qui pourrait lui plaire, et cela en dépit du fait que les Wolves n’évolueront pas en Europe la saison prochaine. Pour autant, il faudra malgré tout convaincre l’Atleti avec une belle offre de transfert. Après deux saisons dans les rangs des Colchoneros, le Français n’est jamais parvenu à s’imposer et sort d’un exercice 2019/2020 qu’il a traversé tel un fantôme, finissant ainsi par perdre la confiance de Diego Simeone et de son staff. Son départ serait donc envisagé, mais pas à n’importe quel prix. Alors que l'attaquant a été acheté pour 70 M€ à l’été 2018 pour ce qui était alors le transfert le plus cher de l’histoire de l’Atlético de Madrid, les dirigeants madrilènes s’attendraient à ce que les offres formulées n’équivalent même pas à la moitié de ce qu’ils ont dépensé il y a deux ans pour le recruter l’AS Monaco. Reste maintenant à savoir si Wolverhampton ou une autre écurie de Premier League sera en mesure de formuler une proposition à la hauteur des attentes des Rojiblancos dans les prochaines semaines afin d’y déloger Thomas Lemar, sous contrat jusqu’en 2023 avec les pensionnaires du Wanda Metropolitano.

Articles liés