Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Une offensive à 120M€ pour Harry Kane ?

Alors qu'il a affiché son désir de quitter Tottenham cet été, Harry Kane serait dans le viseur du PSG, de Manchester City, United et de Chelsea. Ultra courtisé, le buteur des Spurs privilégierait un transfert chez les Citizens. Et pour faire plier Daniel Levy, Pep Guardiola serait prêt à formuler une offre de 120M€. 

Harry Kane l'a répété à plusieurs reprises, il souhaite quitter Tottenham cet été pour gagner des titres. Alors que les Spurs ne joueront pas la prochaine Ligue des Champions, le buteur anglais ne compte pas jouer une saison de plus dans l'écurie londonienne. Pour garnir son armoire à trophées, Harry Kane veut changer de club dès cet été et rejoindre une formation plus huppée et avec de grandes ambitions. Une information qui n'aurait pas échappée au PSG. Alors que Kylian Mbappé, qui sera libre de tout contrat dans un an, pourrait quitter le PSG dès cet été, Leonardo penserait à recruter Harry Kane pour pallier son éventuel départ. Toutefois, le directeur sportif parisien serait loin d'être seul sur ce dossier, puisque Harry Kane aurait la cote en Angleterre. En effet, le numéro 10 de Tottenham serait à la fois suivi par Chelsea, Manchester United et City. D'ailleurs, le club emmené par Pep Guardiola aurait déjà un avantage considérable sur ce dossier aujourd'hui. D'après les indiscrétions de The Athletic, les Citizens auraient les faveurs d'Harry Kane actuellement. Comme l'a indiqué le média britannique, le vice-champion d'Europe privilégierait un départ à Manchester City, sachant qu'il ne voudrait pas trahir Tottenham en rejoignant Chelsea et que United va déjà débourser près de 85M€ pour Jadon Sancho. 

Tottenham réclame 170M€ minimum pour Harry Kane

Alors qu'il serait sur les traces d'Harry Kane, Pep Guardiola a fermé totalement la porte à son arrivée cet été. « A ces prix-là, nous n'allons pas acheter d'attaquants, c'est impossible. Nous ne pouvons pas nous le permettre, c'est impossible. Tous les clubs ont des difficultés financières. Nous ne sommes pas une exception. Nous avons Gabriel [Jesus], Ferran [Torres], qui a été incroyable à ce poste. Nous avons de jeunes joueurs à l'académie. Nous jouons souvent avec un faux neuf. Je ne sais pas ce qui va se passer. Peut-être que nous allons acheter, mais peut-être que nous n'allons pas acheter d'attaquant pour la saison prochaine. Aujourd'hui, il y a plus de chances que nous n'achetions pas d'attaquant pour la saison prochaine », a confié le coach de Manchester City à TV3 au début du mois de juillet. Et malgré cette sortie de Pep Guardiola, les Citizens seraient loin d'avoir abandonnés l'idée de recruter Harry Kane. En effet, l'écurie mancunienne serait prête à frapper fort pour s'offrir les services du buteur de Tottenham cet été. 

Manchester City va lancer un assaut de 120M€ pour Kane

Comme le10sport.com vous l'a révélé en exclusivité, Daniel Levy ne souhaite en aucun cas se séparer d'Harry Kane cet été. Toutefois, le président de Tottenham se prépare tout de même à toutes éventualités en ce qui concerne son numéro 10. Dans cette optique, Daniel Levy a déjà identifié deux noms pour la potentielle succession d'Harry Kane. Selon nos informations du 10 juillet, les Spurs comptent s'offrir à la fois Alassane Pléa et Marcus Thuram (Borussia Mönchengladbach) en cas de départ de leur buteur anglais. Et à en croire The Athletic, Daniel Levy a même fixé un prix pour le transfert de Harry Kane. En cas d'offre de près de 170M€, le patron de Tottenham est disposé à laisser filer le vice-champion d'Europe, mais pas pour une somme inférieure. De son côté, la direction de Manchester City ne serait pas prête à s'aligner sur cette somme, mais auraient tout de même l'intention de miser gros pour Harry Kane. D'après le média britannique, les Citizens envisagerait d'aller jusqu'à 120M€, pas plus, pour faire plier les Spurs. Ainsi, Pep Guardiola pourrait très bientôt formuler une offre pour Harry Kane. Reste à savoir si Daniel Levy se laissera finalement convaincre par une telle offensive. 

Articles liés