Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Pourquoi le Qatar peut croire en l'arrivée de Zinedine Zidane !

Alors qu’il a quitté le Real Madrid il y a quelques jours, Zinedine Zidane reste dans le collimateur du PSG. L’état-major qatari s’intéresse en effet de près à l’ancien numéro 10 français, ambassadeur du Mondial 2022, et le rêve est permis. 

Lassé des critiques dont il faisait l'objet ces derniers mois, Zinedine Zidane a pris la décision de quitter le banc de touche du Real Madrid après une saison blanche. Comme en 2018, l’ancien numéro 10 part malgré son engagement avec la Casa Blanca, mais cette fois-ci, le principal intéressé n’a pas l’intention de prendre une année sabbatique. « Je quitte le banc, mais je ne suis pas fatigué d’entraîner », a-t-il prévenu dans une lettre publiée le 31 mai dernier dans le quotidien AS. Cependant, Zinedine Zidane dispose de peu d’options pour rebondir. Alors qu’on l’annonçait avec insistance à la Juventus ces derniers mois, les Bianconeri ont finalement décidé de rappeler Massimilano Allegri, une année seulement après son départ. Et si la perspective de prendre la succession de Didier Deschamps chez les Bleus après le Mondial 2022 ne laisse pas insensible l’ancien meneur de jeu français, c’est au PSG que l’on pourrait le retrouver dans un avenir proche. 

Le PSG y croit pour Zidane

À Paris, le flou règne toujours concernant l’avenir de Mauricio Pochettino, et ce malgré les récentes sorties de Leonardo et Nasser Al-Khelaïfi pour temporiser la situation. Courtisé par Tottenham, l’Argentin serait déçu par le fonctionnement du PSG et entretiendrait des relations froides avec le directeur sportif parisien. Alors que Pochettino n’est pas sorti de son mutisme jusqu’à maintenant pour démentir les nombreuses rumeurs l’annonçant sur le départ, cela oblige l’état-major qatari à anticiper tous les scénarios possibles en vue de la saison prochaine, de quoi totalement relancer l’avenir de Zinedine Zidane. Comme vous l’a révélé en exclusivité le10sport.com ce mardi, le Qatar rêve de pouvoir nommer l’ancien entraîneur du Real Madrid sur le banc de touche parisien et se prépare à passer à l’action dans l’éventualité d’un départ de Mauricio Pochettino. Doha peut d’ailleurs compter sur le soutien d’Alain Migliaccio, principal conseiller du Français, qui plaide en faveur d’une arrivée au PSG depuis plusieurs mois comme nous vous le révélions en avril 2020, et cela reste d’actualité.

Quand la presse espagnole évoquait déjà le grand rêve du Qatar

Inenvisageable aux yeux de certains, la venue de Zidane au PSG reste pourtant une possibilité évoquée depuis de nombreux mois, y compris en Espagne. Alors que le Français était encore en poste au Real Madrid, Eduardo Inda confirmait sur le plateau d’El Chiringuito les plans de Doha lorsque la position de Thomas Tuchel était fragilisée. « Il y a un club qui suit Zidane depuis plusieurs années et qui l'appelle systématiquement. Ce club, c'est le PSG, qui lui a récemment dit que s'il quitte le Real Madrid, un projet sportif est à sa disposition, avec l'argent qu'il veut », annonçait le directeur d’OK Diario. Une stratégie visant également à convaincre Kylian Mbappé de prolonger son séjour dans la capitale, alors que son bail court jusqu'en 2022. D’après nos informations, le PSG est bel et bien disposé à dégainer une grosse offre pour convaincre Zizou de s’assoir sur le banc de touche du Parc des Princes, une offensive déjà mentionnée par le média espagnol il y a huit mois, annonçant que le Qatar était prêt à faire de Zidane l’entraîneur le mieux payé de la planète devant Diego Simeone, et ses 22M€ nets par saison à l'Atlético de Madrid.

« Le PSG ? Il ne faut jamais dire jamais », reconnaissait Zidane

Chez les consultants, l’idée de voir Zidane rallier la capitale est également présente. Dans la foulée de l’annonce du départ du Français du Real Madrid, Daniel Riolo faisait part de son intuition au micro de RMC, en expliquant que le PSG « fait parler par les coups », et que l’arrivée de Zidane serait alors l’un des plus grands réalisé par les Qataris depuis leur arrivée en 2011. De son côté, Didier Roustan jugeait cette opération « évidente », tant les deux parties avaient à y gagner. « Le PSG doit faire un pressing d’enfer pour avoir Zidane. Ils avaient déjà essayé à un moment. Là, il est sur le marché, il veut rebondir vite, c’est évident qu’ils mettent le paquet ! Evidemment qu’il y a des pourparlers. Et ça tombe encore mieux puisque Pochettino, le PSG n’est pas comme il l’attendait… Ce n’est pas vraiment bien, etc. Il a compris certaines choses. De vous à moi, même si Pochettino ça ne fonctionnait pas trop mal, je pense que s’ils avaient la possibilité d’avoir Zidane, il n’y aurait pas d’état d’âme avec l’Argentin. Ce serait rude, mais c’est comme certains trains, il ne va pas passer quatre fois », déclarait le chroniqueur de la chaîne L’Équipe dans le podcast Roustan Foot. Malgré ses racines marseillaises, Zinedine Zidane n’a jamais complètement fermé la porte au PSG, jugeant cela « compliqué », mais pas impossible. « Il ne faut jamais dire jamais. Je ne m'interdis rien, surtout en tant qu'entraîneur. Comme joueur, cela aurait peut-être été différent », lâchait-il en 2015 sur le plateau du CFC. À plus d’un an de sa Coupe du Monde, dont Zinedine Zidane est l’un des ambassadeurs, le Qatar peut donc réellement croire en ses chances d’attirer le Français en cas de départ de Mauricio Pochettino, le rêve est en tout cas permis si toutes les conditions sont réunies.  

Articles liés