Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Les vérités d’Aouchiche sur son départ pour l’ASSE !

L’été dernier, Adil Aouchiche a rejoint la longue liste des talents qui ont préféré quitter le PSG pour exploser ailleurs. Alors qu’il s’est engagé avec l’ASSE, le joueur de 18 est revenu sur son choix. 

Cela fait maintenant plusieurs années que le PSG est frappé par un énorme mal : la fuite de ses talents. Et malgré tous les efforts de la direction, ils sont plusieurs à préférer aller tenter leur chance l’été dernier. Cela a encore été le cas l’été dernier avec deux gros départs : Adil Aouchiche et Tanguy Kouassi. Promis à un bel avenir au PSG, ils ont choisi de signer pro ailleurs, respectivement à l’ASSE et au Bayern Munich. Dans le Forez, Aouchiche a ainsi eu du temps de jeu cette saison pour se développer et il ne regrette en rien cette décision. 

« J’ai trouvé ce que j’étais venu chercher »

Ce mercredi, à l’occasion d’un entretien accordé au Parisien, Adil Aouchiche s’est ainsi confié sur son choix de quitter le PSG pour l’ASSE. Et à ce sujet, le protégé de Claude Puel a alors expliqué : « J’ai trouvé ce que j’étais venu chercher. J’ai trouvé le club, l’équipe, le coach qu’il me fallait, qui avait un projet pour moi. Je suis là pour jouer et acquérir de l’expérience. Aujourd’hui, je suis très fier et très content d’avoir ça. J’espère que je vais en faire encore plus. Plus simple de percer à l’ASSE ? Bien sûr, il ne faut pas se le cacher : le PSG joue la Ligue des champions, a de grosses exigences, un effectif de stars… C’est un club qui est sous pression permanente. Quand un coach arrive, il doit gagner tous ses matchs. Je ne dis pas que le PSG ne fait pas confiance aux jeunes, mais la concurrence y est très rude. Pour un jeune, s’imposer au PSG, ça demande du temps. Libre à chacun de le prendre ou pas. Moi, j’ai fait le choix de partir à Saint-Etienne parce que, tout en prenant mon temps, je pouvais avoir ce que je voulais plus vite. Le PSG est une très bonne équipe pour progresser, mais vu la qualité de l’effectif, il est très compliqué de s’y imposer. Est-ce que je comprends que cela a surpris que je sois parti ? Oui, bien sûr, je comprends, je suis un enfant de Paris. J’y suis né, j’y ai grandi, fait toute ma formation et même mes débuts en pro là-bas… Presque tout le monde s’attendait à ce que je reste. Mais il faut tenir compte du ressenti du joueur, de l’endroit où il s’épanouira le plus… Quand tu deviens pro, c’est pour jouer, vivre des matchs, vivre dans un groupe… J’avais cette envie-là, je m’en sentais la force, les capacités. Alors, quand le très beau projet de Saint-Étienne m’est tombé dessus, j’ai bien réfléchi. Et quand je me suis décidé, j’ai foncé tout droit, sans me poser de question. (…) Je n’ai aucun regret d’avoir quitté Paris. J’ai beaucoup joué pour mon âge. Je progresse beaucoup plus ici dans les secteurs que je devais améliorer ». 

Articles liés