Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Le gros coup de l'été de Leonardo, c'est lui !

Bien que le PSG se soit renforcé de façon importante dans les dernières heures du mercato, la prolongation de Presnel Kimpembe pourrait bien être le plus joli coup réalisé par Leonardo. Et pour cause, le joueur formé au PSG brille depuis le début de la saison. Analyse.

C'est presque passé inaperçu, mais en tout début de mercato, le contrat de Presnel Kimpembe a été prolongé, un peu contre toute attente. En effet, le défenseur formé au PSG avait un contrat encore assez long puisqu'il y a deux ans, il avait déjà étendu son bail jusqu'en 2023. La surprise a donc été totale lorsque le club de la capitale a annoncé le 11 juillet dernier la signature d'un nouveau contrat pour Presnel Kimpembe désormais lié au PSG jusqu'en juin 2024. Toutefois, Leonardo a voulu envoyer un signal fort au défenseur de 24 ans. Après Marco Verratti en novembre dernier et Marquinhos en début d'année, le Champion du monde est le troisième joueur à étendre son bail pour avoir un contrat de quatre ans. Preuve que Presnel Kimpembe est un joueur sur lequel comptent les Parisiens pour l'avenir. Nommé vice-capitaine de son club formateur, le natif de Beaumont-sur-Oise fait donc partie des joueurs qui incarnent le présent et le futur du PSG.

Kimpembe, taille patron au PSG...

Et Presnel Kimpembe prouve clairement que le PSG a bien fait de lui accorder sa confiance. Il faut dire que ce n'était pas évident. Après des débuts impressionnants dans le monde professionnel, avec en point d'orgue une prestation exceptionnelle au marquage de Lionel Messi contre le FC Barcelone en 2017, le défenseur central a ensuite un peu stagné, ce qui ne l'a pas empêché d'être convoqué par Didier Deschamps pour la Coupe du monde 2018 qu'il a vécu dans la peau de la doublure de Samuel Umtiti. Sa saison post-Mondial a d'ailleurs été poussive, mais Presnel Kimpembe, qui montait en puissance depuis le début de l'année, semble enfin avoir retrouvé son meilleur niveau et confirme toutes les promesses entrevues depuis le début de sa carrière. Titulaire indiscutable aux côtés de Marquinhos, le Titi parisien s'impose presque comme le patron de la défense du PSG, muselant parfaitement ses adversaires et affichant une concentration qu'on ne lui connaissait pas. Habitué à briller dans les grands matches, Kimpembe se distinguait également par ses sautes de concentration régulières. Un défaut qu'il semble avoir gommé comme l'expliquait Thomas Tuchel après la victoire contre Angers (6-1) : « Il est très très fort. C'est un caractère très spécial, un peu fou, et c’est très bien, car ça veut dire qu'il est toujours courageux. Il a été vraiment dans son match, concentré, totalement fiable avec et sans le ballon. Il a pu manquer un peu de concentration par le passé, mais il a beaucoup progressé ces dernières semaines. Je suis très heureux de ses performances. » 

... et en équipe de France !

Et l'entraîneur du PSG n'est pas le seul à se réjouir du niveau atteint par Presnel Kimpembe. En effet, grâce à ses prestations en club, le Parisien s'impose comme le titulaire dans la charnière centrale de l'équipe de France aux côtés de Raphaël Varane. Au poste d'axial gauche, Didier Deschamps a tenté plusieurs options afin de succéder à Samuel Umtiti après la Coupe du monde 2018 à l'image de Clément Lenglet et Aymeric Laporte, sans oublier Lucas Hernandez, capable également d'occuper ce poste. Mais la montée en puissance de Presnel Kimpembe pourrait permettre au sélectionneur des Bleus de s'appuyer enfin sur une charnière fixe et qui semble très complémentaire sur le papier. La prestation du défenseur du PSG contre le Portugal (0-0) tend en tout cas à penser que Didier Deschamps à tout intérêt d'insister avec ce duo prometteur. Encore une fois solide, Kimpembe a fait parler sa puissance notamment face à un Cristiano Ronaldo impuissant, tout en se projetant vers l'avant. En pleine confiance, il n'a pas hésité à tenter d'apporter le surnombre offensif afin d'essayer de faire sauter le verrou portugais. « Il l’a déjà été (titulaire chez les Bleus). Comme en équipe de France, on a que des grands matches, c’est important aussi. Il a gagné en concentration et en maîtrise. Je suis d’accord avec lui (Tuchel), mais ça fait un moment qu’il est avec nous. Il n’a pas débuté tous les matches mais certains, et ça fait parti de l’évolution qui est la sienne, dans son registre. Sur la concentration et sur la durée, c’est certainement là où il avait une grosse marge de progression », se réjouissait d'ailleurs Didier Deschamps dès samedi en conférence de presse. Une chose est sûre, plus l'adversité est grande, plus Presnel Kimpembe est fort. Elément essentiel du PSG, il est également sur le point de le devenir avec l'équipe de France. Leonardo l'a rapidement compris, et en prolongeant le contrat du défenseur de 24 ans, le club de la capitale voit loin avec pour objectif à terme d'installer Kimpembe comme le capitaine du club. Un Titi Parisien avec le brassard autour du biceps serait à coup sûr un accomplissement pour le joueur, mais également pour le PSG et le Qatar qui cherchent à retrouver cette idée parisienne qui sera ainsi peut-être incarnée par un Kimpembe impérial depuis le début de saison. Et le principal intéressé semble être sur la même longueur d'onde. « Paris est mon club de cœur, et mon club formateur. Je suis ici depuis que j'ai huit ans, et pouvoir m'inscrire dans la durée avec le club est un honneur pour moi. J'espère remporter encore beaucoup de matches et beaucoup de trophées ! », confiait-il d'ailleurs juste après sa prolongation.

Articles liés