Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Villas-Boas prépare un gros mercato !

Malgré les contraintes financières évidentes qui s'offrent à l'Olympique de Marseille cet été, André Villas-Boas nourrit de belles ambitions sur le mercato. Après avoir attirer Pape Gueye, le technicien portugais confirme son intérêt pour Leonardo Balerdi et espère garder ses meilleurs joueurs.

A quoi va ressembler le mercato de l'Olympique de Marseille ? Difficile à dire compte tenu des finances du club phocéen qui doit vendre pour récupérer quasiment 60M€... sans directeur sportif. En effet, Andoni Zubizarreta n'a toujours pas été remplacé et en attendant la nomination de son successeur, c'est André Villas-Boas qui s'occupe de tout. Déjà très actif dans les discussions pour attirer Pape Gueye, l'entraîneur de l'OM poursuit sur sa lancée et aurait déjà une short-list d'une quinzaine de noms qu'il a présentée à Frank McCourt et Jacques-Henri Eyraud. Malgré la situation financière du club phocéen, André Villas-Boas ne cache pas ses ambitions pour cet été et compte bien se renforcer efficacement.

Villas-Boas n'écart pas «une grosse opportunité»... 

Dans une interview accordée à L'Equipe ce vendredi, André Villas-Boas dévoile ainsi les contours du recrutement qui attend l'OM : « Le projet est de compléter l’effectif actuel avec quatre joueurs. Et ceux qui partent doivent tous être remplacés numériquement. Je pense que cela va suffire. On a l’idée de se renforcer avec des jeunes, sauf si une grosse opportunité se présente. On va rester sur cette ligne. C’est vrai qu’on ne va pas avoir beaucoup de joueurs qui ont l’expérience de la Ligue des champions dans l’effectif, mais on prendra le risque. » Et parmi les jeunes joueurs espérés, le nom de Leonardo Balerdi revient avec insistance ces derniers joueurs. Le technicien portugais a d'ailleurs confirmé son intérêt pour le défenseur central argentin : « Oui, c’est un joueur qu’on a suivi l’année dernière, mais il a signé à Dortmund pour 16 millions. On a présenté quatre noms à Jacques-Henri et il en fait partie. C’est un profil intéressant, on va voir ce qui va se passer. Mais on est prêts sur les trois autres dossiers, au cas où. » Par conséquent, André Villas-Boas avance déjà bien sur le mercato de l'OM en attendant la nomination d'un nouveau directeur du football. Toutefois, il tient à rappeler que la short-list qu'il a dressée n'a pas été improvisée et les joueurs qu'il souhaite recruter sont visés depuis longtemps puisque « tout ce travail a déjà été fait au début du mois de mars. La liste est prête depuis longtemps. On a retardé quelques réunions à cause du confinement. Mais la liste reste plus ou moins la même que celle qu’on avait avec Andoni et Albert. J’ai seulement ajouté deux noms. » Malgré tout, avant une deuxième officialisation après Pape Gueye, il faudra attendre un peu puisque le marché français est fermé jusqu'au 10 août.

... et veut conserver ses meilleurs joueurs

Et les ventes dans tout ça ? En effet, avant de se renforcer l'OM doit vendre afin d'équilibrer ses comptes. Dans l'idéal, il faudrait récupérer 60M€, mais toujours dans les colonnes de L'Equipe, André Villas-Boas assure qu'il espère tout de même conserver ses meilleurs joueurs : « Je leur ai dit que tous les projets sportifs dont ils pensent qu’ils sont plus ambitieux sportivement et plus intéressant financièrement pour eux, individuellement, ils devaient venir m’en parler. Et si cela se fait, ils n’auront pas de problème avec le club, parce qu’on a besoin de vendre. Maintenant, on va voir qui a des offres. Si personne n’en a, je serai extrêmement content. Si des offres arrivent, on va avoir besoin de remplacer les partants. » Y compris Boubacar Kamara qui fait pourtant partie des noms régulièrement associés à un départ compte tenu de sa valeur marchande. « Je ne peux pas le mettre dans ce type de position. Pour moi, c’est plus facile d’être dans une position d’attente, et de regarder si les offres arrivent. On a besoin de ventes, mais j’attends. Les joueurs vont m’avertir si quelque chose se passe. Ce n’est pas le cas pour le moment. Le marché français se ferme, on verra. Un club comme l’OM, en Ligue des champions, c’est attirant pour les joueurs qui sont à l’extérieur, mais aussi ceux qui sont dedans. Sauf s’il y a une excellente proposition, il n’y aura pas de départ », ajoute le technicien portugais qui semble compter sur tous ses joueurs, même Kevin Strootman dont les émoluments plombent pourtant la masse salariale de l'OM : « C’est entre Kevin et le président. Kevin a été un joueur important pour moi, je compte sur lui, je ne pense pas qu’il veuille partir. » Autrement dit, André Villas-Boas a déjà les idées claires pour le mercato. Reste à savoir si Jacques-Henri Eyraud, beaucoup plus regardant sur les finances, aura les mêmes ambitions...

Articles liés