Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Un énorme blocage à venir pour la vente de l’OM ?

Alors qu’Al-Walid Ben Talal aimerait acheter l’OM, le montant que ce dernier serait prêt à débourser pourrait ne pas être suffisante pour convaincre Frank McCourt de vendre l’écurie phocéenne.

Depuis maintenant plusieurs mois, la question d’une vente de l’OM revient fréquemment dans l’actualité. Cependant, jusque-là, Frank McCourt et son entourage ont toujours démenti la possibilité que l’écurie phocéenne change de propriétaire. Malgré cela, les rumeurs persistent, notamment celles annonçant un intérêt de la part du prince et homme d’affaire saoudien Al-Walid Ben Talal. Ce dernier discuterait avec les prioritaires actuels de l’OM afin de racheter le club, qui est actuellement engluée dans une crise sportive dans un contexte où le torchon brûle entre la direction et les supporters. Cependant, malgré des discussions en coulisses, la vente de l’OM risquerait d’avoir de grandes difficultés à aboutir dans la mesure où Al-Walid Ben Talal ne se montrerait pas suffisamment offrant au regard du contexte actuel à Marseille et en Ligue 1 avec la crise des droits tv.

« Je n'affirme pas que ces difficultés soient un frein définitif à la perspective d'une vente »

« J'ai la conviction que le prince est intéressé par l'OM depuis plusieurs années et qu'il s'agit même de sa troisième tentative de se rapprocher de Marseille. Mais, compte tenu des difficultés que rencontre l'OM actuellement, avec la crise de gouvernance, de résultats, la perspective d'une non-qualification pour la Champions League et, surtout, la baisse des revenus des droits TV, je ne pense pas que le prix proposé pourrait satisfaire Frank McCourt. Le club a besoin de stabilité pour atteindre sa meilleure valeur, et ce n'est pas le cas, même si je n'affirme pas que ces difficultés soient un frein définitif à la perspective d'une vente. Pour en revenir à cet intêret de Bin Talal, je sais qu'il n'est pas particulièrement un fan de football, mais il connait la puissance de l'image du sport et ce qu'elle pourrait apporter à sa compagnie », a indiqué Ben Jacobs dans des propos rapportés par Le Phocéen.

Articles liés