Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Pablo Longoria sait déjà à quoi s'en tenir pour Milik !

L’OM se serait positionné dans le dossier Arkadiusz Milik. Mais les demandes du Napoli seraient trop élevées pour le club marseillais, mais aussi pour l’Atlético.

La question du recrutement d’un numéro 9 revient au cœur de l’actualité marseillaise en ce mois de janvier, après déjà avoir été centrale lors du dernier mercato estival. A la recherche d’un attaquant capable d’épauler Dario Benedetto l’été dernier, l’OM avait décidé de recruter Luis Henrique, qui n’est pourtant pas un pur avant-centre. Un recrutement qui s’est révélé être une erreur comme l’avait admis André Villas-Boas : « On s'est raté parce que Luis ne sera pas ce joueur auquel nous avons pensé. Il va falloir faire quelque chose en janvier ». Head of football, Pablo Longoria s’active en coulisses pour tenter de renforcer l’effectif marseillais et aurait des vues sur plusieurs joueurs de Ligue 1 à l’instar de Gaëtan Laborde (Montpellier), mais aussi de Boulaye Dia selon nos informations exclusives. Mais le dirigeant phocéen n’hésite pas à regarder aussi à l’étranger et notamment en Italie.

L'OM dans l'incapacité de payer les 15M€ réclamés

Pour renforcer le secteur offensif, l’OM penserait à Arkadiusz Milik, sous contrat jusqu’en juin prochain avec le Napoli et qui n’a pas disputé le moindre match cette saison en Serie A. L’attaquant polonais est courtisé par le club marseillais, mais comme l’a reconnu André Villas-Boas, ce dossier s’annonce complexe : « Milik n'est pas la seule option. C'est la plus dure, peut-être, parce que c'est un joueur important. Ça n'est pas très simple ». Et pour cause, comme indiqué par Sky Italia, l’OM, mais aussi l’Atlético, auraient approché le Napoli pour tenter de recruter l'attaquant, mais le président Aurelio De Laurentiis réclamerait 15M€. Une somme jugée excessive pour un joueur qui voit son contrat expirer à la fin de la saison. Ce vendredi, l’agent Fabrizio de Vecchi, qui collabore avec Arkadiusz Milik a confirmé l’approche de l’OM, qui n’a pas les moyens financiers pour boucler ce dossier. « Je peux vous assurer que les meilleurs clubs de Premier League, de l'Atletico et de Marseille sont passés pour Arek. Bien sûr, aucune équipe n'offre ce que Naples demande. Nous ne pouvons oublier le moment historique que nous vivons et ce qui valait il y a un an n'est plus d'actualité » a confié l’intermédiaire dans un entretien accordé à AS. Pourtant, un départ semble être la seule option pour l'international polonais.

Un départ à la fin de la saison pour Milik ?

Fabrizio de Vecchi a indiqué que l’attaquant polonais devait quitter le Napoli afin de retrouver du temps de jeu : « Nous travaillons ensemble pour trouver la meilleure solution pour lui et le club. Arek réfléchit depuis longtemps à l'opportunité de renouer ou non avec Naples en raison de sa relation avec l'entité, ses coéquipiers et la ville, mais avec le temps, il est devenu convaincu que le moment était venu de vivre une nouvelle expérience (…) Le club l'a retiré de toutes les compétitions et a également eu d'autres comportements que nos avocats analysent. Parfois, j'ai presque le sentiment que l'entité préfère le laisser dans les tribunes et le perdre en tant qu'agent libre, au lieu de recevoir des figures importantes dans un moment de crise comme celui-ci. Les relations avec Naples sont cependant constantes et nous verrons ce qui va se passer. » Proche d’un départ à l’Atlético cet été, Milik cherche une porte de sortie et plusieurs clubs pourraient revenir à la charge. C’est notamment le cas de l’Atlético, mais aussi de l’AS Roma et de la Juventus. « Je ne l'exclus pas, mais je ne peux pas être le seul à le dire. Ce sont deux meilleures équipes et il semble tout à fait naturel qu'ils s'intéressent à nouveau à un joueur important comme Arek » a confié De Vecchi. Mais si aucune de ces équipes n'est prête à payer les 15M€ réclamés, alors l’attaquant pourrait être contraint de rester à Naples jusqu’à la fin de la saison. Une mauvaise nouvelle pour le joueur qui cherche à se relancer. « Honnêtement, je ne sais pas ce qui va se passer en juin, aussi parce que notre joueur est très motivé et veut rejouer le plus tôt possible » a déclaré Vecchi. Reste à savoir si l’OM tentera une nouvelle fois sa chance dans ce dossier cet hiver ou alors à la fin de la saison.

Articles liés