Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Cette sortie sur les dessous du départ de Maxime Lopez !

Dans les dernières heures du mercato, Maxime Lopez a quitté l’OM pour filer du côté de Sassuolo sous la forme d’un prêt avec option d’achat. Directeur sportif du club italien, Giovanni Rossi est revenu sur les dessous de cette opération.

Lancé dans le grand bain à l’OM par Rudi Garcia, Maxime Lopez s’est ensuite fait petit à petit une place dans l’effectif phocéen. Pur produit de la formation marseillaise, le milieu de terrain était très apprécié sur la Canebière. Toutefois, ces derniers mois, cela a été un peu plus compliqué pour lui, ayant un rôle moins important dans la rotation d’André Villas-Boas. Ainsi, à un du terme de son contrat à l’OM, Lopez est finalement parti en prêt du côté de Sassuolo pour avoir le temps de jeu qu’il mérite. A 22 ans, le Français ouvre donc un nouveau chapitre du côté de l’Italie, bien aidé notamment par les relations entre Pablo Longoria et la direction de Sassuolo.

« Notre cellule de recrutement connaissait Maxime, notre entraîneur également »

A travers des propos accordés à RMC, Giovanni Rossi, directeur sportif de Sassuolo, s’est confié sur les coulisses de l’intérêt pour Maxime Lopez et les négociations avec l’OM. Le dirigeant italien a alors concédé : « Nous savions que le joueur voulait avoir du temps de jeu cette saison, plus que ce qu’il avait eu récemment. On a de très bons rapports avec l’OM à travers Pablo Longoria, qui a travaillé avec moi il y a quelques années. Il m’avait expliqué cette situation et on en a parlé. Notre cellule de recrutement connaissait Maxime, notre entraîneur également, et on a mis sur pied cette opération. On a commencé notre projet avec des jeunes joueurs italiens car c’était une volonté de notre président, Monsieur Giorgio Squinzi, notamment lorsqu’il était président de la Confindustria. Ensuite, on a gardé cette identité en élargissant notre stratégie à des profils internationaux comme Jérémie Boga (Chelsea), Jérémy Toljan (Dortmund) et Marlon (Barcelone). Maxime Lopez arrive dans cette même perspective ».

Articles liés