Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Claude Puel lance sa grande révolution !

Frappé de plein fouet par la crise du Covid-19, l'AS Saint-Etienne s'apprête à vivre un mercato très particulier qui sera dicté par d'importantes ventes et l’allègement de la masse salariale. Toutefois, Claude Puel a un plan bien huilé.

L'officialisation de l'arrivée de Jean-Luc Buisine au poste de directeur de la cellule de recrutement de l'AS Saint-Etienne sonne comme le début des hostilités pour le mercato des Verts. Avec Xavier Thuilot, directeur général, et doncJean-Luc Buisine, Claude Puel est entouré de personnes de confiance avec lesquelles il a notamment travaillé au LOSC. Et l'entraîneur de l'ASSE à déjà les idées claires pour cet été. Comme révélé par le10sport.com, sa stratégie se concentre sur le rajeunissement de son effectif et donc le départ de certains cadres. Un plan de vol récemment confirmé par Claude Puel qui assurait être « dans la position d'un bâtisseur d'effectif. Je table sur des jeunes qui ne vont pas représenter un investissement lourd. » Conscient de la situation, il écartait les « transferts à 4 ou 5M€ » et rappelait que la priorité serait « de diminuer la masse salariale. » Des perspectives peu reluisantes, mais Claude Puel a toutefois un plan.

Sept joueurs à vendre en priorité

Dans ses colonnes ce vendredi, L'Equipe décrypte les ambitions de l'AS Saint-Etienne cet été. Et sans surprise, la grande priorité sera de vendre afin de renflouer les caisses et alléger la masse salariale. Dans cette optique, sept joueurs sont particulièrement concernés : Ryad Boudebouz, Loïs Diony, Yann M'Vila, Wahbi Khazri, Timothée Kolodziejczak, Sergi Palencia et Miguel Trauco. Toutefois, compte tenu de leur rendement et de leurs émoluments, leur trouver une porte de sortie ne sera pas une mince affaire. Loïs Diony, dont le contrat arrive à échéance en juin 2021, serait toutefois le mieux placé pour partir et son prix est fixé à 1,5M€. Pour les autres, l'ASSE risque de devoir se montrer patiente. C'est la raison pour laquelle d'autres joueurs pourraient être poussés au départ à l'image d'Arnaud Nordin qui avait fait l'objet d'une offre de 4M€ de Strasbourg cet hiver, ou encore de Franck Honorat, suivi par Lorient ces dernières semaines. Le promu se serait d'ailleurs récemment positionné pour Romain Hamouma à qui il ne reste qu'un an de contrat. Autrement dit, c'est un sacré dégraissage qui se prépare dans le Forez.

Un recrutement jeune et pas cher

Et une fois les ventes effectuées, il faudra se pencher sur le recrutement qui devrait être très jeune. Dans cette optique, L'Equipe révèle qu'Adil Aouchiche, qui n'a toujours pas signé son premier contrat professionnel au PSG, est la priorité de Claude Puel. Toutefois, selon nos informations, dans ce dossier, les Verts se heurtent clairement aux exigences folles du clan Aouchiche sur le plan salarial mais également concernant la prime à la signature. Une situation qui rend ce dossier très compliquée d'autant plus que la concurrence est importante pour le jeune parisien. Malgré tout, les Verts avancent sur d'autres pistes comme celle menant à Jean-Philippe Krasso (22 ans) révélée par le10sport.com. L'Equipe confirme la tendance assurant que l'attaquant d'Epinal, dont le contrat arrive à échéance le 30 juin, sera probablement la première recrue estivale de l'ASSE. Par conséquent, le plan de vol des Verts semble très clair. Il s'agira dans un premier temps de dégraisser avant de tenter des paris sur le marché en attirant de jeunes joueurs libres ou à bas coût. Claude Puel a donc du pain sur la planche...

Articles liés