Accès direct au contenu

Foot - PSG

Istanbul Basaksehir/PSG : Les notes des Parisiens !

Vous avez manqué la victoire du PSG face à l'Istanbul Basaksehir ce mardi la Ligue des Champions (2-0) ? La rédaction du 10 Sport vous propose un compte-rendu détaillé de la prestation des Parisiens !

Keylor Navas (8) : Encore une fois intraitable, le portier costaricien a été décisif. Plusieurs fois mis à contribution, il repousse d'abord une première frappe de Rafael (26e) avant de réaliser une nouvelle parade importante sur une frappe de Visca (57e). Mais Keylor Navas n'en reste pas là et sort un gros arrêt (70e) face à Türüc. En fin de match, il se permet même une petite excursion hors de sa surface de réparation balle aux pieds après une très belle anticipation (84e). Keylor Navas a donc encore une fois maintenu à flots le PSG.

Layvin Kurzawa (7) : Suspendu en Ligue 1, l'international français a confirmé sa bonne prestation contre Manchester United. Très actif dans son couloir, sa récupération haute engendre la première grosse occasion du PSG avec la frappe de Di Maria (17e). Très disponible offensivement, il enchaîne une frappe non cadrée (31e) avant de décaler Angel Di Maria dont la frappe croisée passe de peu à côté (33e). Défensivement, il a également été très solide que ce soit dans les airs ou dans sa lecture du jeu. Une prestation très aboutie pour Kurzawa. Remplacé par Mitchel Bakker (non noté) à la 88e minute.

Danilo Pereira (5) : Une nouvelle fois aligné en charnière centrale, le Portugais a fait preuve de solidité notamment dans les duels aériens. Par sa taille, l'ancien joueur du FC Porto a été très présent dans les airs notamment sur les corners. Convaincant sans être dominant, Danilo Pereira a montré que son entente avec Presnel Kimpembe était encore approximative, ce qui est normal.

Presnel Kimpembe (5,5) : D'abord brouillon dans ses premiers duels aériens avec Enzo Crivelli, le Champion du monde s'est rapidement repris. Il faut dire qu'il avait un sacré client qui lui a donné du fil à retordre sur le plan physique. Bien qu'il ait connu quelques approximations, sa puissance dans les duels a été très utiles aux Parisiens.

Alessandro Florenzi (4,5) : Prestation mitigée pour le latéral italien qui a du attendre la 36e minute pour délivrer son premier bon centre, mais Mbappé ne trouve pas le cadre. Toujours très actif, il a toutefois pêché dans sa qualité de centre qui était pourtant son point fort jusque-là. Après Manchester United, c'est une nouvelle prestation contrastée en Ligue des Champions pour Florenzi. Remplacé par Thilo Kehrer (non noté) à la 74e minute.

Marquinhos (3,5) : De retour au milieu de terrain, où Thomas Tuchel veut absolument pouvoir compter sur lui, le Brésilien a livré une prestation décevante voire inquiétante. Souvent dépassé par ses adversaires, le capitaine du PSG a manqué plusieurs interventions notamment à cause de son placement approximatif. Malgré tout, ce sont surtout ses relances qui interpellent. Marquinhos a effectivement perdu beaucoup de ballons, ce qui n'est pas dans ses habitudes. Une prestation qui ne risque pas de donner du crédit à Thomas Tuchel, critiqué pour ce choix tactique.

Ander Herrera (4,5) : Aligné dans un milieu de terrain à deux, l'Espagnol a été très actif et généreux dans ses efforts comme à son habitude, mais malheureusement, cela s'est rarement traduit par une efficacité dans le jeu. Malgré tout, ses efforts ont permis au PSG de récupérer quelques ballons et de contrer plusieurs frappes turques. Remplacé par Idrissa Gueye (non noté) à la 88e minute.

Neymar (non noté) : Auteur d'un gros travail défensif, comme en témoigne sa récupération qui amène la première accélération de Mbappé (8e), le Brésilien n'aura toutefois pas eu le temps de s'illustrer offensivement puisqu'il a ressenti une douleur musculaire qui l'a contraint à sortir. Remplacé par Pablo Sarabia (5) à la 27e minute de jeu qui se procure une énorme occasion au retour des vestiaires mais qui ne cadre pas sa frappe (46e). Assez discret dans le jeu, l'ancien Sévillan sera finalement décisif en fin de match puisque son centre, dévié par Mbappé, trouve Kean qui double le score (79e).

Kylian Mbappé (6) : Très attendu, le Français s'est d'abord distingué par une grosse action sur laquelle il remonte tout le terrain avant de buter sur le gardien adverse (8e). Puis avec la sortie de Neymar, ses responsabilités étaient plus importantes. Bien servi par Florenzi, il ne trouve pas le cadre (36e) avant de réaliser une très belle action individuelle qui amène un coup franc dangereux (40e). En seconde période, Kylian Mbappé s'est mis au service du collectif en servant parfaitement Sarabia qui ne cadre pas sa frappe au retour des vestiaires. Il enchaine avec une passe décisive sur corner pour Moise Kean (64e) avant de dévier un centre qui amène le second but de l'Italien (79e). En fin de match, il a servi Pablo Sarabia alors qu'il était en position de marquer (88e), mais l'Espagnol était trop court. S'il n'a pas marqué, le Champion du monde a donc été très remuant et décisif.

Moise Kean (8) : Un match surprenant pour l'Italien. Très peu en vue en première période durant laquelle il a touché une quantité famélique de ballons, l'ancien attaquant de la Juventus a pourtant été décisif. Oublié par la défense turque, il ouvre d'abord le score de la tête sur corner (64e) avant de signer un doublé sur un superbe enchaînement en pivot conclu d'une frappe du gauche (79e). Si ce n'était pas le Parisien le plus attendu, Moise Kean s'offre un deuxième doublé de suite après celui inscrit contre Dijon (4-0) et prouve qu'il a parfaitement réalisé son acclimatation au PSG.

Angel Di Maria (4) : Très discret dans le jeu jusqu'à sa belle frappe enroulée (17e) qui passe au ras du poteau, l'Argentin a été plus en vue lorsque Neymar est sorti, sans toutefois se montrer décisif. Trop brouillon, sa frappe croisée passe à côté (33e) tandis que dans le jeu, il n'a jamais réussi à faire de différence. Surement à court de compétition suite à sa suspension en Ligue 1, Angel Di Maria a été remplacé par Rafinha (non noté) à la 74e minute. 

Articles liés