Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Clash : McCourt, Eyraud… Ce qu’ils attendent vraiment des supporters !

Alors que la rupture entre les supporters de l’OM et Jacques-Henri Eyraud semble totale, le journaliste Didier Roustan décrypte la stratégie marketing mise en place par la direction du club depuis le début de l’ère McCourt.

Vendredi, les différents groupes d’associations de supporters de l’OM se sont réunis pour adresser un message à Jacques-Henri Eyraud, réclamant publiquement sa démission de la présidence du club phocéen : « Vous n'avez rien compris, nous ne voulons pas de votre modèle américain, de votre fan expérience aseptisée », a notamment déclaré Christian Cataldo, leader des Dodger’s. En clair, la rupture est désormais totale entre les supporters de l’OM et Eyraud, vivement critiqué pour sa politique. Et au micro de La Chaine L’Equipe, le journaliste Didier Roustan a d’ailleurs décrypté les objectifs mis en place par le président de l’OM et Frank McCourt depuis le début de leur projet, en octobre 2016.

« Ils veulent autre chose que des consommateurs de football »

« Ces groupes de supporters, ils payent l’équivalent de sept-huit euros par match, et ça pour ces gens, pour les McCourt, ce n’est pas possible. Ce genre de supporters, ce ne sont pas vraiment des consommateurs. Ce sont des consommateurs de football, mais eux, ils veulent autre chose. Ils veulent des clients et ils s’adressent à des clients. Deux mondes s’affrontent. La direction actuelle a une envie de faire monter en gamme les supporters du stade, les rendre plus consommateurs et qu’ils consomment davantage », explique Roustan sur la politique de l’OM.

Articles liés